Passion Tube > Forum technique
Forums   Utilisateurs     Liste   Publier   S'abonner S'identifier [admin]   S'enregistrer   Profil   Rechercher

Auteur Sujet:   813 édition n°2 - Tome 1
      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 15-02-2008 20:02                        

ce dont j'ai horreur c'est de préparer l'implantation, pour que ce soit un peux exotique mais pas trop dégeu !!

Voici donc ce que j'ai pondu pour ce nouveau 813 édition 2, il me reste à placer quelques merdouilleries par ci et par là !!

Pierre

Modifié le 02-03-2008 14:49 par admin

111111.jpg
222222.jpg
333333.jpg
Ajouter une réponse
Auteur Sujet:   813 édition n°2 - Tome 1
      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 18-01-2008 19:42                     
Bon c'est décidé je ré-attaque un deuxième ampli 813 tellement la sonorité est exceptionnelle !!, le schéma restera le même avec quelques modifs légères .. !!

Mais le problème de l'alimentation reste entier, le premier transfo X51 était bouillant au bout de deux heures, ensuite re-bobinage d'un nouiveau transfo neuf sur circuits C X51 cher ABL, et là il était très chaud au bout de 1 heure, et comme j'ai pas envie de m'arracher les cheveux cette fois ci il me faut absolument une alim de compétion !!

Le premier transfo était conçu pour tenir 300ma en charge, apparement celà ne suffisait pas, est-ce le doubleur qui pompe plus qu'un pont au point qu'il faille doubler la tenue en intensité au secondaire ? j'en sais rien !!

La solution de Patrice m'imposerait deux ponts de diodes, mais je ne comprend pas pourquoi 2 x 300ma sur le transfo pour un seul bloc en plus ??, sont-ils surdimensionnés ??, peut être, si je suis son principe il me faudrait deux enroulement de 380v sous 600ma chacun :ouch: !!!, ce qui ferait déjà 456VA !!

Pour le calcul du redressement c'est pas trop un problème car après quelques calculs, entre un doubleur de Latour et deux ponts en série, on tombe quasiment quif quif sur la même valeur de HT à quelques chose prêt.

Avec doubleur :380 x 2,82 = 1071 volts.

Avec deux pont en série:
380 x 1,414 = 537,3 x 2 = 1074 volts.

Patrice pourrait tu me dire qu'elle info à tu donné à ESO pour tes transfo, as tu donné les tensions et les consommations à vide ou en charge ( peut être as tu encore la fiche technique avec ta facture ?? ), car les donner en charge c'est pas facile du tout, pour la HT je peux me démerder en demandant plusieurs prises au secondaire, mais pour les filament 813 je ne peux que donner une tension précise à vide !!!

Les tensions sur ton schéma sont elle toutes relevées en charge ??

La deuxième solution est d'attaquer une alim avec valves de redressement, si je prend le cas d'un doubleur qu'elle valves pourrait tenir le choc 6D22S ?, EY500A ?

Dans me cas d'un redressement standard, celà m'imposerait un enroulement de 2 x 750/800 volt en espérant que je tombe sur une bonne valeur de HT, donc il serait aussi peut être bon de faire des prises, mais combien va couter le transfo !!

Sur l'ancien ampli 845, j'avais un doubleur de Latour avec des BY255 doublées en parralélle et juste un filtre en PI, 100µf + 100µf et self de 10h/500ma, transfo tiède au bout de trois heures !

Entre pont et doubleur, qui est le plus facilement filtrable ??, en principe selon ce que lis sur les bouquins, les deux se vallent !

Comme le transfo n'est pas encore bobiné, vos sugestions sont les bienvenues !!

Pierre


Modifié le 18-01-2008 21:04 par Pierre

      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 18-01-2008 22:18                     
Ici on nous dis que la résiduelle alternative en sortie, soit d'un pont, soit d'un doubleur de Latour est de 100hz, les deux sont donc aussi faciles à filtrer !!

http://pagesperso-orange.fr/daniel.robert9/Alimentation_en_Pont_et_Multiplicateurs_de_tension.html

Pierre



      
René Conseil
Utilisateur
2072 message(s)

posté le 19-01-2008 11:53                     
A la base ton transfo est prévu pour quelle tension alternative et quel courant maxi ?

Quels sont les besoins, en courant, de l'ampli ?

Il me semble que si tu as besoin de 300ma et que tu mets un doubleur, il te faudra un transfo pouvant donner 600ma.

Pour faire plus simple tu calcules tout en puissance et tu verras vite ce qui te manque.


René


      
Patrice TANGUY
Utilisateur
165 message(s)

posté le 19-01-2008 14:33                     
Bonjour,

Les caractéristiques électriques des différents secondaires du transfo d'alim portées sur le schéma de mon bloc mono SE813 sont celles que j'ai demandées à ESO (Magnétic à l'époque).
J'ai donc un transfo de 350VA par bloc.

J'avoue ne pas avoir vérifié chaque secondaire "au banc".
Mais le résultat est là: pas de bruit dû aux pointes de courant du filament, une tension HT respectée et un échauffement raisonnable.

Ces blocs mono me servent sur mon système home cinéma. Ils fonctionnent donc à chaque fois au minimum le temps d'un film sur DVD. Ils sont bien tièdes à la fin, même franchement chauds, mais sans excès.

Patrice


Modifié le 19-01-2008 18:05 par Diafan

      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 19-01-2008 18:44                     
Ben voilà des infos !!!!!

Pour le doubleur il faut donc doubler l'intensité au primaire, j'était donc trop limite !!!

Patrice, si tes transfos sont chaud pour un DVD, ben va falloir que je revoie tout ça !!

Je vais certainement pas y échapper, le transfo va dépasser les 600VA,

Les deux 813 pompent 90ma chacune, 5A filament chacune, les deux EL802 pompent à elles deux à tout casser 60ma, quelque chose m'échappe encore !!

Pierre



      
Patrice TANGUY
Utilisateur
165 message(s)

posté le 19-01-2008 19:11                     
"quelque chose m'échappe encore !!"

Je suis convaincu que la tension filament redressée y est pour quelque chose.

Sur mon dernier ampli, un intégré stéréo SE 845, le transfo (unique pour les deux voies) est un 500VA, et il ne chauffe pas.
Il a tourné cet après-midi de 15H à 19H et il est simplement tiède.

Le tube 845 ne consomme "que" 3,25A contre 5A pour le 813. De plus, j'ai mis une résistance en tête entre redressement et filtrage au lieu d'attaquer directement la première capa chimique: les pointes sont légèrement atténuées.

Quand tout est bien dimensionné, ça marche sans souci.

Patrice



      
bouchra
Utilisateur
255 message(s)

posté le 19-01-2008 19:27                     
Bonsoir
Un transfo supplémentaire pour les filaments(pour les essais) en premier .
Il faut comprendre d’où vient le problème .
Sur mon PP 6550 le transo chauffait ; le problème était du à une mauvaise polarisation.
bouchra


Modifié le 19-01-2008 19:44 par bouchra

      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 19-01-2008 20:31                     
Patrice quand on donne à ESO un certain débit, eux ensuite ils surdimensionne automatiquement, mais les 300ma par enroulement HT c'est eux qui te les ont mis, ou c'est toi qui à demandé 300ma ??

J'ai eu le patron l'autre jour au téléphone, il ma dis de lui donner juste le débit des circuits et qu'ensuite il s'occupais de surdimensionner le transfo pour qu'il ne chauffe pas même au bout d'une journée !!

Pierre



      
René Conseil
Utilisateur
2072 message(s)

posté le 19-01-2008 23:54                     
Pierre,

Si ton secondaire HT est capable de sortir 300mA pour 380V, cela fait: 114 Watts

Si tu alimentes avec, deux 813 qui consomment à elles deux 180 Watts (juste pour la HT), on est loin du compte; normal que le transfo chauffe.

Pour l'histoire de chauffage filament redressé, il faut prévoir aussi le double en possibilité de courant si tu veux éviter les problèmes.


René


      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 20-01-2008 10:16                     
En fait en prenant large le transfo devrait faire plus de 600VA, rien que pour le secondaire HT + les enroulement filaments !!, il faudrait qu'il soit surdmensionné à 600ma minimum au niveau de la HT et les enroulements filaments devrait tenir au moins 20A (imagine un peux avec des 304TL), ça commence à faire une belle bête, et là je commence à me dire pourquoi pas faire deux transfos séparés, un pour les filament un pour la HT, donc éventuellement deux châssis séparés !!

Des transfos qui chauffe à 65°, tout les bobineurs vous le dirons c'est prévus pour , mais au bout de quatres années de service il arrive que les isolants soit complètement flingés à l'intérieur et c'est le cours jus assurer !

J'ai vu chez Tube Town, que les châssis sont vraiment pas chers, et je suis en train de cogiter ce que je pourrais bidouiller avec leur châssis Hammond en rajoutant des contres plaques surtout en face avant, pour ne pas voir les points de soudures, on peux aussi les accoupler si on en veux un plus gros !!

Encore du boulot en perpective, mais je sent que là ça va finir avec un châssis vraiment isotérique, le faire plier et poinçonner à la commande numérique coute une fortune, et je sent que je ne vais plus m'emmerder au niveau des châssis et essayer de faire au plus simple !

Pierre



      
René Conseil
Utilisateur
2072 message(s)

posté le 20-01-2008 12:53                     
Oui, deux blocs mono c'est beaucoup mieux !
Surtout que l'ampli stéréo va devenir vraiment intransportable avec tout ça.


René


      
Patrice TANGUY
Utilisateur
165 message(s)

posté le 20-01-2008 13:16                     
"Patrice quand on donne à ESO un certain débit, eux ensuite ils surdimensionne automatiquement, mais les 300ma par enroulement HT c'est eux qui te les ont mis, ou c'est toi qui à demandé 300ma ??"

C'est moi qui ai demandé deux secondaires de 300mA chacun.
Mais un transfo de 350VA n'alimente qu'un seul canal: mes amplis SE813 sont des blocs mono.

Patrice



      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 20-01-2008 15:07                     
Les transfos d'alim deviennent ma hantise !!!!

Tu me dis qu'ils sont chaud le temp d'un DVD avec tes débits demandés, heuuu!!! ils ont l'air de bien chauffer quand même, au bout de 5 heures ils sont comment?

Je demande parce que 2 x 350 = 700va, j'te raconte pas le monstre !

Pierre



      
Patrice TANGUY
Utilisateur
165 message(s)

posté le 20-01-2008 19:08                     
"au bout de 5 heures ils sont comment?"

Pareil, il n'y a pas d'emballement thermique. L'équilibre est atteint au bout d'une heure ou deux. Quand je dis que les transfos sont chauds, ça veut dire pas bouillants. On peut garder la main dessus.

Je pense qu'en stéréo, il vaut mieux affecter un transfo aux filaments et un autre à la HT pour des tubes aussi gourmands que les 813.

Patrice


Modifié le 20-01-2008 19:12 par Diafan

      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 20-01-2008 22:24                     
Je cogite deux transfos, un pour la HT et un pour tout ce qui est filaments, j'aurai un gros châssis mais j'men fiche royalement !

Je vais donc faire comme toi Patrice, a savoir deux enroulements avec les ponts de diodes en série, j'ai aussi réussi à avoir des UF4007 !!

Par contre je ne sais pas ce que peuvent apporter deux ponts de diodes en série, qu'est ce qui ta amené à faire celà ?,

Avec deux ponts la résiduelle alternative en sortie de redresement devrait être de 200hz ou de 100hz ?

Je pense mettre en fin de compte ABL à contribution pour le bobinage des transfo, Renaud m'a appris qu'un amis à lui faisait l'imprégnation sous vide donc.... !!

Pierre


Modifié le 20-01-2008 22:47 par Pierre

      
Patrice TANGUY
Utilisateur
165 message(s)

posté le 21-01-2008 10:24                     
"Par contre je ne sais pas ce que peuvent apporter deux ponts de diodes en série, qu'est ce qui ta amené à faire celà ?,

Avec deux ponts la résiduelle alternative en sortie de redresement devrait être de 200hz ou de 100hz ?"

Les ponts de diodes ne sont pas vraiments en série.
Chacun d'eux redresse un secondaire et ce sont les deux tensions continues de 425V obtenues qui sont mises en série pour obtenir 850V (dans mon cas).
Ca permet de récupérer facilement sur le premier pont une tension de 425V utile aux étages d'entrée.
Dans tous les cas, on reste en redressement 100Hz. On est en monophasé 50Hz!

Tu peux regarder le schéma d'alim de mon dernier SE845. Il est plus abouti que celui du 813. Par exemple, la self (unique) prise dans la ligne de masse permet de filtrer aussi bien la 1/2 tension des étages d'entrée que la tension complète de l'étage de sortie.
En plus, elle n'a pas besoin d'être exceptionnelle sur le plan de l'isolement.

Patrice



      
saenz de navarrete
Utilisateur
231 message(s)

posté le 21-01-2008 11:01                     
C'est vraiment intéressant d'avoir les deux tensions empilées comme ca quand le drive à besoin de beaucoup moins de tension. Il y a moins de pertes dans les résistances chutrices, et donc moins de consommation.
Ca permet aussi d'utiliser des capas plus courantes en terme de tension.

DAvid



      
René Conseil
Utilisateur
2072 message(s)

posté le 24-01-2008 15:56                     
Oui,
Mais tu as la même chose avec un doubleur de tension type Shenkel, puisque on est obligé de créer un point milieu.

Cela permet de faire des Loftin and White plus facilement.


René


      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 21-01-2008 12:42                     
Merci Patrice je vais consulter ton schéma 845 !

Pierre



      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 21-01-2008 19:28                     
Patrice j'ai visualisé le schéma, bon c'est pas mal du tout, donc la self à la masse ça fontionne nickel tu dis ??!!

Les résistance de 4,7 ohms 3 watts servent à limiter l'appel de courant au démarage ??

Je vois que tu as mis deux tempos, tu envoie donc la demi tension et le reste ensuite ??

Pierre


Modifié le 21-01-2008 19:32 par Pierre

      
Patrick CAILLEUX
Utilisateur
39 message(s)

posté le 21-01-2008 21:23                     
Ce qui fait chauffer les transfos d'alim ce sont les pointes de courant de recharge des grosses capas de filtrage. Particulièrement quand on redresse le chauffage , ça peut atteindre les 20 ou 25 A .
La première chose a essayer avant de commander des transfo mammouths c'est le chauffage en alternatif...après on avisera !!



      
Patrice TANGUY
Utilisateur
165 message(s)

posté le 22-01-2008 09:40                     
"La première chose a essayer avant de commander des transfo mammouths c'est le chauffage en alternatif...après on avisera !! "

J'ai essayé, j'ai avisé...

J'alimente en continu les tubes à chauffage direct.

Patrice



      
Patrice TANGUY
Utilisateur
165 message(s)

posté le 22-01-2008 09:45                     
"Patrice j'ai visualisé le schéma, bon c'est pas mal du tout, donc la self à la masse ça fontionne nickel tu dis ??!!"

Oui, nickel.
Ca fait partie des choses que l'on ne voit presque jamais. Ca m'étonnera toujours.


"Les résistance de 4,7 ohms 3 watts servent à limiter l'appel de courant au démarage ??"

Un peu, mais elles servent surtout à amortir les condensateurs classe X qu'il y a derrière, formant un filtre réjecteur des perturbations du secteur assez efficace.


"Je vois que tu as mis deux tempos, tu envoie donc la demi tension et le reste ensuite ??"

Oui, Pierre, ça atténue le choc de la mise sous tension.

Patrice

Patrice



      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 22-01-2008 12:29                     
Merci bien Patrice !

Pierre



      
René Conseil
Utilisateur
2072 message(s)

posté le 22-01-2008 13:22                     
La solution décrite dans le dernier fil "2A3" par "KRené" est peut être judicieuse dans le cas des 813 et autres gros consommateurs de courant en chauffage.
Une petite self qui coute juste quelques € et qui ne tient pas de place, limite le courant de charge des condos.
Bon, j'imagine qu'il faut alors partir avec un ou deux volts de plus au primaire du transfo... mais bon, pourquoi pas ?

J'irai même jusqu'à dire que la solution du chauffage régulé, lorsque c'est possible, n'est pas une hérésie puisqu'elle supprime les gros condos de filtrage. Mais, ce n'est pas applicable sur des gros tubes.


René


      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 22-01-2008 20:31                     
Je reviens de chez ABL ou on à cogités !!

Je leur fait faire deux transfos en fait, m'en fiche j'auria la place sur le châssis et puis marre je ne regarde plus les dimensions des châssis maintenant mais l'aèration plutôt, donc un pour les deux enroulement HT comme Patrice avec plusieurs prises d'ajustage, et un pour tout les enroulements filaments, dont deux de 11v avec prises à 10v pour ajustage.

Le premier est surdimensionné à 485VA, le deuxième à 500VA environ !

Ces deux transfos seront montés sur de la tôle M6X : 126 x 105 , empilage 70mm environ!!

Je pense que là je suis tranquille, et Renaud va aller sur Lyon pour me les faire imprégner sous vide !!

Prix des deux transfo 120€ !!

Nous avons discuté avec Mr Lancry ce soir, et il m'a indiqué qu'il fallait mettre 1000µf par ampère, il à peut être raison , on met certainement beaucoup trop à chaque fois, ce qui fait des grosses pointes dans le transfo !

Pierre



      
Patrick CAILLEUX
Utilisateur
39 message(s)

posté le 22-01-2008 20:53                     
Salut à tous
Je voulais juste dire on chauffe en alternatif pour vérifier que c'est bien le redressement du courant de chauffage qui fait chauffer le transfo...çà économise quand même un mammouth !!
Après on avise , moi aussi je chauffe en continu , régulé même, mais avec un transfo séparé....
La petite self dont parle René est aussi une très bonne idée, je l'ai essayée sur un canal et çà applatit bien les pointes, mais je cherche encore comment on peut choisir sa valeur ...alors si vous avez des idées ??
A+


Modifié le 22-01-2008 21:07 par trappeur

      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 22-01-2008 21:22                     
De toutes façons après ce mamouth, je reviens à du standard ça c'est sûr, mais cet ampli fonctionne tellement que je peux pas m'empêcher d'en faire un autre !!

Sur celui là je me donne trois mois environ !

Pierre



      
René Conseil
Utilisateur
2072 message(s)

posté le 23-01-2008 01:06                     
Une simulation avec PSU2 devrait aider à choisir la valeur de la petite self en question.
Il faut trouver le bon compromis entre limitation du courant de charge (ce qui implique un temps de recharge plus long) et tension de sortie... et tenir compte de la R de la self.


René


      
Yves Monmagnon
Utilisateur
1041 message(s)

posté le 23-01-2008 07:41                     
Bla bla bla ! ! !

Surdimensionné, marge de sécurité etc...
Tout ça c'est du pipo !

Le rendement d'un transfo est toujours infèrieur à 1, il DOIT générer des calories qu'il faut évacuer d'une façon ou d'une autre.

La première des choses à faire est de la calculer pour générer le moins de calories possibles.

Surdimensionnner ne sert à rien, il faut choisir la bonne induction adaptées aux tôles utilisées et la bonne densité de courant dans le cuivre (en d'autres termes, leurs diametres).

Le rendement augmente avec l'induction, mais les tôles "bon marché" ne le supporte pas.

Donc, d'abord, la tôle.

Avec du M6X: induction = 1,3 Tesla.
Avec de "C", jusqu'à 1,5 T.
Ce faisant, on met moins de spires par volts, donc moins de longueur de cuivre, donc moins de résistance et de plus on a de la place pour augmenter le diamètre (réduire la densité de courant).

Il n'y a pas de magie noire, tout ça se calcule !
http://www.dissident-audio.com/Pst/DocPst.zip
http://www.dissident-audio.com/Pst/Pst.zip

Par exemple:
http://www.dissident-audio.com/Pst/Papers/Pst-AN-GEC30.zip

Bien sûr, on peut aussi se fier au hasard, mais c'est plus risqué :(

Yves.



      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 23-01-2008 12:33                     
Oui Yves c'est pour celà que MR Lancry va les bobiner à une induction plus faible !!

Pierre



      
Yves Monmagnon
Utilisateur
1041 message(s)

posté le 23-01-2008 15:32                     
!!!!!! NON !!!!!!!

! ! ! INDUCTION PLUS FORTE ! ! !

C'est la seule façon d'améliorer à la fois le rendement et la régulation.
Par contre DENSITE DE COURANT dans le cuivre plus faible: 2,5A / mm² MAXI.

Yves.



      
érato
Utilisateur
21 message(s)

posté le 23-01-2008 16:38                     
Avec une induction forte, le transformateur va plus chauffer.

Qu'est ce qu'est la régulation dans un transformateur ? j'ai déjà vu ce mot employé mais je ne le comprends que dans un régulateur à fer saturé.



      
Yves Monmagnon
Utilisateur
1041 message(s)

posté le 23-01-2008 16:45                     
Non, si on ne dépasse pas ce qui est toléré par les tôles.

Régulation: rapport entre les tensions à vide et en charge.

Yves.



      
érato
Utilisateur
21 message(s)

posté le 23-01-2008 16:56                     
Merci



      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 23-01-2008 19:24                     
Yves j'en ai fait part à Mr Lancry merci, mais je <suppose> qu'il doit connaitre les tôle M6X, il les utilise souvent !

Pierre



      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 23-01-2008 21:57                     
Deux question pour Patrice !

1°)

Comme je vais monter deux milliampèremètres comme sur ton schéma, pense tu que je puisse les déporter jusqu'à la face avant, j'aurai une distance d'environ 20/25cm, en principe je ne pense pas que celà pose problèmes, mais je préfère te poser la question ?

2°)

Quel type de connecteur utilise tu pour relier tes alimentations à tes amplis, là je fait référence aux 211, et comment t'est tu arrangé pour dispatcher les composants (chimiques etc...) entre l'alimentation et l'ampli ??

Merci pour les infos !

Pierre



      
Patrice TANGUY
Utilisateur
165 message(s)

posté le 24-01-2008 09:44                     
Deux réponses pour Pierre ;-)

Je ne vois pas d'inconvénient à allonger les connexions des galvas, à condition de laisser les condensateurs de découplage de cathode câblés au plus court entre le point milieu des 2 résistances de cathode et la masse.
C'est le bouclage en alternatif qui compte, et non la résistance de 2 fils de 20cm, négligeable par rapport à RK.

Sur plusieurs de mes amplis dont l'alim est indépendante, j'ai utilisé des connecteurs industriels circulaires relativement bon marché, en plastique, avec des contacts indépendants à sertir.
Ils viennent de chez RadioSpares, marque ITT-Cannon embase femelle 19 points 192 922-1220 (réf RS: 467-201), et fiche mâle 192 922-1280 (réf RS: 467-245).
Par précaution, pour augmenter l'isolation, j'ai laissé un emplacement de contact vide de part et d'autre de chacun des contacts des bobinages HT.
Le câble lui-même est constitué de fils souples indépendants enfermés dans une gaine nylon extensible, chaque fil ayant la section et l'isolement requis par sa fonction.

NB: j'ai une demi douzaine d'amplis câblés de la sorte, sans le moindre pépin ni mauvais contact.

Le bloc alim extérieur ne comporte que le transformateur d'alim et ses fusibles de protection et interrupteur. Toute l'électronique (redressement et filtrage) est dans l'ampli lui-même.

Patrice



      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 24-01-2008 20:17                     
Patrice, tes condensateurs de 33000µf vienne d'où, les trouve t'on chez Farnell ?

Les pointes d'intensité vienne t'elles du premier condensateur, car il faut parrait il 1000µf par ampère, 10000µf en entrée de filtre ne serait il pas suffisant ??, car des 33000 doivent engoufrer à mort !!

Pierre



      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 24-01-2008 20:18                     
Patrice, tes condensateurs de 33000µf vienne d'où, les trouve t'on chez Farnell ?, et combien d'ampères peuvent ils endosser ??

Les pointes d'intensité viennent t'elles du premier condensateur, car il faut parrait il 1000µf par ampère, 10000µf en entrée de filtre ne serait il pas suffisant ??, car des 33000 doivent engoufrer à mort !!

Pierre



      
ILARDO Joseph
Utilisateur
126 message(s)

posté le 24-01-2008 20:39                     
Euhh si je peux aider ce serait avec plaisir, il se trouve où le schéma de l'alim??

Aux vues de ce qu'il se dit, 500VA c'est vraiment énorme!!J'ai rencontré ce problème 1 fois sur PG5, à force de vouloir filtrer et empiler les pi les uns à la suite des autres, ça faisait grimper l'intensité du secondaire d'un rapport 25 entre Iac et Idc, donc à voir...

Autre formule, filtrage L/C, moins gourmande en VA

Joseph

Modifié le 24-01-2008 20:41 par vitriol82

      
Patrice TANGUY
Utilisateur
165 message(s)

posté le 25-01-2008 09:31                     
Bonjour,

NB: ce n'est pas moi qui ai des problèmes, ni avec des 33000µF, ni avec des transfos de 500VA. Mes amplis marchent très bien, sans chauffer ni faire du bruit de fond ;-)


"Patrice, tes condensateurs de 33000µf vienne d'où, les trouve t'on chez Farnell ?, et combien d'ampères peuvent ils endosser ??"

Ils viennent de chez RS. Je ne suis pas chez moi et je ne peux pas t'en dire plus.


"Les pointes d'intensité viennent t'elles du premier condensateur, car il faut parrait il 1000µf par ampère, 10000µf en entrée de filtre ne serait il pas suffisant ??, car des 33000 doivent engoufrer à mort !!"

Bien-sûr, c'est le premier condensateur qui mène la danse en matière de pointes de commutation.
Mais les 1000µF par ampère, ce n'est qu'une approximation grossière qui ne convient pas partout. L'ondulation résiduellle n'est pas nulle et tout dépend de ce que la charge accepte en la matière.
Tu aurais effectivement raison d'essayer des valeurs plus petites que 33000µF.
J'ai mis ça essentiellement parce que j'avais ces capas en stock et que mes transfos les acceptaient sans broncher.

Patrice



      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 14-02-2008 21:55                     
Peut on acoller deux transfos d'alimentation sans avoir de problèmes d'induction entre eux ??!

Pour Patrice , je vois que sur tes blocs 813 tu à as carrement collé le transfo de sortie à celui d'alim mais dans l'autre sens, donc même quasimement collés tu n'a pas d'incidence particulière ??!!

Merci !

Pierre



      
Patrice TANGUY
Utilisateur
165 message(s)

posté le 15-02-2008 11:15                     
Absolument aucune incidence audible.
Si les champs magnétiques avaient été alignés, ça aurait sans doute été une autre paire de manches!

patrice



      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 15-02-2008 12:44                     
Ce qui est quand même dingue sur ton ampli, c'est que juste en le mettant dans l'autre sens tu puisse le coller à mort contre le transfo d'alim et que rien ne se passe !!

Pierre



      
Patrice TANGUY
Utilisateur
165 message(s)

posté le 15-02-2008 16:34                     
Et oui!
Il n'y a de la chance que pour la canaille!

Il y a quand même un bon centimètre entre les deux transfos, et aussi un centimètre entre la TS et la self ;-)

Patrice



      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 15-02-2008 18:05                     
Ok, donc en orientant corectement les transfo on peux ainsi serrer assez les éléments pour ganer de la place !!

Sur mon nouvel ampli 813, je suis en train de cogiter justement l'implantation, car ce coup ci j'ai deux transfos d'alim !!

Je vois que sur ton 813 tu n'as pas mis de self de filtrage pour HT n°2, et je suis en train de me demander si j'en met une ou pas !

Pierre



      
Patrice TANGUY
Utilisateur
165 message(s)

posté le 15-02-2008 18:46                     
"Je vois que sur ton 813 tu n'as pas mis de self de filtrage pour HT n°2, et je suis en train de me demander si j'en met une ou pas !"

HT n°2, c'est le +425V ?
Ce n'est pas critique. Vu le courant consommé, un simple réseau RC suffit (en tous cas sur mon ampli).

Patrice



      
Daniel Lang
Utilisateur
297 message(s)

posté le 15-02-2008 18:57                     
Bonsoir,

Pour faire avancer le "Schmilblick" du positionnement des transfos d'alim et de sortie, je propose une petite astuce toute simple (déjà donnée sur un autre fil de ce même forum):

Elle consiste à alimenter le transfo d'alim et à le faire débiter suffisamment pour qu'il rayonne, avec un charge adaptée sur les sorties filaments (une ampoule de phare de voiture ancien modèle code européen 12 Volts 45 W convient très bien).

Ensuite on branche au secondaire d'un transfo de sortie un "bête" casque audio (avec des écouteurs de grand diamètre pour "passer" facilement le 50 Hz).

Enfin on "balade" le(s) transfo(s) de sortie sur le châssis en cherchant le positionnement et l'orientation des TS qui ne donnent aucune ronflette dans le casque ...

Je n'ai rien inventé car cette "astuce" aurait pour auteur JC Verdier, concepteur francais d'amplis à tubes "vintage" de qualité ...

Même si l'on y croit pas parce que cela paraît trop simple ... cela vaut la peine d'essayer cette astuce !

Je l'ai mise en pratique plusieurs fois et je confirme que cela marche ... et que c'est bien plus rapide que de chercher les directions des flux magnétiques perturbateurs ...y compris pour les transfos d'alim toroïdaux !!

Bye - Daniel



      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 15-02-2008 19:58                     
Ouais ben bonjour la galère!!!, il faut cabler l'étage final avant de perçer les trous pour les transfos d'alim, bref pas pour moi !!!

Pierre



      
Daniel Lang
Utilisateur
297 message(s)

posté le 15-02-2008 20:08                     
Pierre,

Mais non !

On ne cable RIEN DU TOUT de l'ampli !!!

Ceci se fait AVANT de percer les découpes de transfos, sur le chassis NU, ,sans aucun composant cablé ...

On choisit d'abord la position "future" du transfo d'alim en fonction de l'espace disponible ou de l'esthétique globale choisie.

Ensuite, on alimente simplement ce transfo d'alim en 220 V et on fait débiter un enroulement de chauffage sur la lampe de phare (environ 2 A) pour générer une induction 50 HZ autour de ce transfo d'alim (simplement "posé" à sa future place sur le chassis sans découpe) .

Puis, on ne fait que brancher un bon vieux casque audio (monophonique c'est mieux) avec 2 pinces croco sur le secondaire du transfo de sortie et on écoute en promenant le transfo de sortie sur le chassis.

Cela prend moins de 5 minutes pour trouver le positionnement le moins "bruyant" à 50 HZ pour le(s) transfo(s) de sortie !!!

Rien d'autre à faire !!!

On pourrait presque simuler les positions idéales des transfos sur la table de cuisine.

Daniel


Modifié le 15-02-2008 21:01 par Farf40

      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 15-02-2008 21:32                     
Arrrgg quel nul j'avais rien compris !!!!!!

Pour résumer on alimente en secteur les transfos d'alim, on y connecte une charge, (bon sur le transfo HT pas facile), ensuite on connecte juste un casque sur le transfo de sortie sans connecter le primaire, et on ballade !!! c'est dingue ça !!

Pierre



      
Yves Monmagnon
Utilisateur
1041 message(s)

posté le 15-02-2008 21:50                     
>Daniel à écrit:

>On pourrait presque simuler les positions idéales des transfos sur la table de cuisine.


Eviter seulement les tables métalliques :)

Yves.



      
Jean-Pierre Ferrier
Utilisateur
4 message(s)

posté le 16-02-2008 09:39                     
Salut Pierre,

Ca s'annonce bien ce 813 , je pense que je viendrai voir ça d'ici peu. Je te contacterai.
@+
JP d'Alès



      
Daniel Lang
Utilisateur
297 message(s)

posté le 16-02-2008 10:08                     
Pour Yves,

Si la table est métallique, il faut en effet laisser les connexions vers le haut ...
Vers le bas, cela fait chauffer la table en même temps que le transfo et le disjoncteur EDF...

Remarque : Cela peut cependant servir de préchauffage pour le repassage !!!

Daniel



      
René Conseil
Utilisateur
2072 message(s)

posté le 16-02-2008 10:30                     
ou bien comme chauffe plat !


René


      
saenz de navarrete
Utilisateur
231 message(s)

posté le 16-02-2008 13:21                     
"bon sur le transfo HT pas facile"
quelques bonnes résistance de puissances bien choisies devraient faire l'affaire. U=RI sa devrait pas être trop compliqué à simuler.

DAvid



      
René Conseil
Utilisateur
2072 message(s)

posté le 16-02-2008 15:29                     
Ou alors quelques lampes d'éclairage montées en série // pour obtenir la consommation désirée.


René


      
Daniel Lang
Utilisateur
297 message(s)

posté le 16-02-2008 19:39                     
Bonsoir,

Le but c'est de faire débiter un peu le transfo d'alim pour qu'il rayonne du 50 Hz ...

Si il y a seulement un enroulement HT à charger (cas rare du transfo délivrant UNIQUEMENT de la HT ... ) : Pour 400V et 200 mA cela fait, à la louche, une R de 2,2K ohms sous 80 Watts.
Deux résistances de 4,7 k 50W en // et ça roule. Les résistances 50W blindées (dorées rectangulaires) avec sorties axiales c'est impec.

Si le transfo d'alim a un ou plusieurs enroulements de chauffage EN PLUS de la HT, (cas le plus fréquent ...), pas besoin de charger l'enroulement HT.
Charger une sortie chauffage à 2 ampères cela suffit amplement pour faire rayonner le transfo d'alim !!!
Et on ne risque pas de prendre une châtaigne HT en bidouillant => un bout de scotch sur les sorties HT et le tour est joué ...

Bye - Daniel



      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 17-02-2008 10:27                     
Quelqu'un aurait il peut être dans son stock deux colliers ou bride métallique pour condensateur diamètre 63mm, qui ne lui sert à rien, j'en cherche donc deux ou trois, tout frais payés bien entendu !

J'en possède en plastique mais on ne peux pas les fixer sous le châssis, car il y a une butée dans les colliers !!

Merci pour vos recherche, chez Farnell pas trouvé, n'y chez mes habituels revendeurs !

Pierre.



      
patrick cathoz
Utilisateur
44 message(s)

posté le 19-02-2008 15:52                     
bonjour , essaie chez saint quentin radio ils ont surement cela en stock cordialement patrick



      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 17-02-2008 11:21                     
S'il y a un blindage en aluminium relié à la masse sur les deux transfos, est-ce que celà peux couper efficacement le rayonnement ?

Si les deux transfos d'alim sont cote à cote dans le même sens, est-ce que celà pose problèmes ?

Pierre



      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 17-02-2008 11:57                     

Voici le blindage que je pense mettre, mais rien n'est encoe fait car j'étudie encore l'implantation !!

Au niveau de l'implantation de l'étage final et des étages d'entréeS c'est quasiment fait, j'ai viré le deuxième châssis qui était destiné à mettre les 813 un peux en hauteur pour éviter trop de rayonnement thermique sur les alentours, mais en fin ce châssis me dénaturait le look de l'ampli, donc je l'ai viré !

C'est surtout ces deux condos polypro qui me font c... pour l'instant !!

Pierre


Modifié le 02-03-2008 14:59 par admin

AAA.jpg
 
BBB.jpg
 
CCC.jpg
 
      
Daniel Lang
Utilisateur
297 message(s)

posté le 17-02-2008 12:21                     
Bonjour Pierre

Un "vrai" blindage est en Mu-métal ... ou au moins en métal de type ferromagnétique. L'aluminium est beaucoup moins efficace à mon avis !

Cela est vérifiable facilement avec un aimant placé SOUS un feuille de papier et de la limaille de fer saupoudrée AU-DESSUS du papier. (Petit test classique en cours de physique de classe de 3ème ou de seconde)

La limaille de fer va s'orienter sur le papier selon les lignes de force magnétiques existant entre les 2 pôles de l'aimant.

Si l'on place alternativement dans le "circuit" des lignes de forces un petit morceau de tôle ferromagnétique OU un morceau identique en tôle d'alu , on constatera que l'alu est bien moins efficace pour dévier les lignes de force...

Je ne peux pas répondre pour les 2 transfos d'alim côte à côte ... et je me refuse de raisonner à partir de la forme théorique du rayonnement magnétique selon le sens du bobinage et le type de construction de la ferraille du (des) transfo(s) .

Pourquoi ? Parce que je n'y connais pas grand-chose en construction de transfos ... et que j'évite, si possible, d'affirmer des trucs que je ne maitrise pas bien.

Donc je tournerai la difficulté ....

Avec 2 transfos d'alim côte à côte, il y trop de paramètres (et donc de possibilités de positionnement(s) qui vont influer sur le raisonnement théorique...)

Si j'avais à traiter le problème que tu soulèves, je procèderais de manière empirique avec l'astuce du casque sur le(s) TS et sans blindage ...

En modifiant méthodiquement (un transfo à la fois) le positionnement de tes 2 transfos d'alim et de ton transfo de sortie , tu vas obligatoirement trouver un positionnement optimal avec un rayonnement à 50 Hz minimal.

Pas besoin d'analyser l'influence des champs magnétiques émis (je ne suis pas assez pointu sur ce truc ...), si la position trouvée donne le résultat souhaité ...

Souvent la méthode auditive "pragmatique" donne des résultats pratiques (que l'on aurait certainement pu trouver en faisant de fastidieux calculs), mais bien plus rapidement ...

Quand tu auras trouvé le(s) meilleur(s) positionnement(s), tu pourras blinder avec ce que tu veux ..., pour le fun, pour l'esthétique ou pour titiller le milliardième de Gauss parasite... , mais surtout pas pour tenter d'améliorer une éventuelle carence ...
C'est comme pour la CR dans un ampli ...

Ton châssis est déjà percé ou découpé ?
Tu veux que je cautionne tes choix ?

Trop tard !! Cette méthode pratique ne va plus servir qu' à 2 choses : soit à te rassurer, soit à te donner des doutes ...

Je ne suis aucunement donneur de leçons , mais si on sollicite mon avis, je dis ce que je pense ...

Quand on fait un montage, il me semble qu'il faut d'abord privilégier l'efficacité ... et ensuite on s'arrange pour rendre esthétiques les choix techniques ... Pas l'inverse !!!


Bye - Daniel



      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 17-02-2008 13:06                     

Un pot à cet endroit est il véritablement efficace ?!

Deux R de 27 ohms 5w et un pot de 50 ohms 2w, feraient ils l'affaire ?

Ou alors un réhostat de 100 ohms 25w tout court ?

J'demande ça car j'ai jamais essayé !

Pierre


Modifié le 02-03-2008 15:13 par admin

pot.GIF
 
      
Yves Monmagnon
Utilisateur
1041 message(s)

posté le 17-02-2008 20:57                     
Pourquoi 25 Watts ?

En supposant la tension filament égale à 10 Volts, la puissance dissipée sera de (P = U x U / R) = 10 x 10 / 100 = 1 Watt seulement.
En ajoutant le courant de cathode, dans le pire des cas 100mA, on ajoute (P = R x I x I )= 100 x 0,1 x 0,1 = 1 Watts, soit 2 Watts au total.
Avec un 5W tu as déjà une confortable marge de sécurité !

Yves.



      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1448 message(s)

posté le 17-02-2008 14:20                     
Exact : l'alu ne sert strictement à rien s'il s'agit de blinder magnétiquement.
De la bonne ferraille ou si on est très riche, de l'alliage mu-métal.
L'orientation est vraiment la solution efficace et très bon marché.
Arnaud H.


      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 17-02-2008 15:14                     
Ok je cogite, ce capot n'est pas très beau de toutes façons !!

J'ai tout de même vu sur certains sites audio des amplis avec les transfos non dans le même sens mais quasimement collés, donc le champ magnétique ne doit pas rayonner tant que ça en dehors du transfo, il suffit de simplement bien les orienter !!

Mes transfos sont sur tôles M6X de 126 x 108 sur un empilement de 70mm, ils doivent en principe moins rayonner qu'avec des tôles standard non ?!

Pierre



      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 17-02-2008 16:17                     

Mon châssis fait 500 x 420, je vient de prendre un transfo sur tôle 108 x 126 épaisseur 50mm d'un vieux ampli Bouyer sans le charger, j'ai balladé un transfo de sortie avec un casque, c'est démentiel comme on entend bien la ronfle !!

Avec le transfo dans un sens et le transfo de sortie à 20cm j'entend quand même la ronfle, ouarggg là ça me fait très peur par contre car à ce tarif là j'ai pas beaucoup de solutions, il y à bien un endroit pour le transfo de sortie le plus proche ou je n'ai quasiment plus rien et ça ce joue à un centimètre ou deux, mais si je met le transfo d'alim à la place ou il y aura le deuxième transfo d'alim, il me faut ré-orienter le transfo de sortie, ce qui veux dire que un des deux transfo d'alim va me faire chier total ???, vais je entendre la ronfle aussi fort que dans le casque, j'y comprendrend rien , j'ai déjà monté des transfos d'alim aussi gros et plus rapprochés des transfo de sortie sans avoir de ronfle, est ce parce que c'était des push pull ??? j'en sais rien !!

Quel est le rapport puissance ronfle dans le casque, et ce que je vais entendre dans les enceintes au final alors ??!!

J'ai plus de ronfle à 40cm du transfo, j'vais quand même pas faire un châssis d'un mètre de long :fou: !!!

Le pire c'est qu'en plus j'ai la self à moins de 10cm du deuxième transfo :fou: !!

L'ampli ci joint était totalement silencieux regardez l'espace réduit entre les transfos de sorties et d'alimentation, c'est à n'y rien comprendre !!

Rien qu'en regardant les amplis 813 de Patrice, tout me laisse penser qu'il est impossible avec sa disposition de ne rien entendre avec la méthode du casque !!

Pierre


Modifié le 02-03-2008 15:16 par admin

kt88.jpg
 
      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 17-02-2008 17:36                     

Bon ci joint la disposition des éléments, j'ai rajouter un deuxième transfo identique au premier, c'est à dire deux trasnfos Bouyer non chargés (pas besoin) avec tôles standard de 126 x 108 !

T1 et T2 et la self, sont orientés en sens inverse des transfos d'alim (vaut mieux hihi) !

J'ai trouvé les points les plus faible pour ainsi dire avec extinction quasi total, si j'avance T2 vers A de 2cm le humm apparait et vice versa vers B, en fait au plus faible je suis pil poil dans l'axe des deux transfos d'alim !

Pour la self si je l'avance vers A le humm apparait je suis déjà à 9cm, il me faut par contre la centrer par rapport à TA2 pil poil dans l'axe et là nickel, c'est dingue ça !!

Pour T1 pas de problème !!

Mais je me pose toujour la même question pourquoi autant d'éloignement alors que sur d'autre amplis en autre et surtout celui de Patrice qui doit sonner à mort au casque j'en sui spersuadé, même avec mon 845 la self même quelle soit en cuve était juste à coté du transfo d'alim, peut être que les cuves Magnétic sont elles en ferraille ??!!

Est-ce que la hauteur d'emplilement des tôle y fait y quelques chose par contre, là je suis à 50mm et les trasnfos vont faire 70mm sur M6X ??

J'ai fait un essais avec la self en faisant varier la hauteur juste à coté d'un transfo d'alim, bref ça joue pas beaucoup à moins de dégager à 30cm vers le haut ou vers le bas !!

Si jamais ça me gonfle c'est pas compliqué je mettrai deux châssis !!

Pierre


Modifié le 02-03-2008 15:18 par admin

HUMM.GIF
 
      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 17-02-2008 18:04                     
Daniel votre tel c'est possible ?? que j'vous passe un coup de fil ce soir !!

Merci !

Pierre



      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1448 message(s)

posté le 17-02-2008 18:11                     
L'induction entre transfo d'alimentation et transfos de sortie est un premier problème solvable avec le système du casque. Le second est l'induction des différents transfos sur les tubes. C'est dur dur !
D'où l'intérêt des capots individuels.
Un dernier prob : les fuites d'induction par le bas non blindé vers le câblage où l'on évitera bien sûr les boucles de masse.
Les potars anti ronfle peuvent aider en ultime ressort.
Si j’avais à exécuter ce montage en géographie resserrée, les transfos seraient montés sur des plaques circulaires orientables à 360° et seraient coiffés d’un vaste capot unique une fois les réglages au casque effectués, ce qui n’interdit pas les capots individuels. De cette manière le vilain désalignement des transfos serait caché à la vue.
Mais les conseillers n’étant pas les payeurs….
Arnaud H.


      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 17-02-2008 18:28                     
Montés sur des roulements à billes timken aussi non ?? :lol: !!! Allons allons !!!

Pierre



      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 17-02-2008 19:22                     
Le casque oui mais dans quelle mesure je vais entendre dans les enceintes ce que j'entend dans le casque et à quelle puissance ??

De plus les transfos de sorties ne sont pas connectés et même pas mis à la masse, comment savoir ?

Moi qui suis de nature inquiet, c'est encore repartis pour un tour, quelle chiotte !

Pour ne plus rien avoir et totalement, il faudrait que j'éloigne les transfos de sorties d'au moins 40cm, comment est-ce possible j'ai jamais vu ça !

Pierre

Pierre



      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1448 message(s)

posté le 17-02-2008 19:42                     
En tournant un transfo de sortie par rapport à celui d'alimentation on passe par un point d'induction nulle correspondant à l'inversion de phase. On répète l'opération avec le second transfo de sortie. La distance ne joue guère dans ce phénomène, il y a toujours un point de nullité.
Arnaud H.


      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 17-02-2008 19:45                     
Oui je l'ai bien remarqué, mais il en reste toujour un choullias, ce que je veux savoir c'est dans quelle mesure celà va se traduire dans les enceintes !!

Pierre



      
Daniel Lang
Utilisateur
297 message(s)

posté le 17-02-2008 20:05                     
Pierre,

Pour mon tél personnel, désolé, la réponse est non ... Pourquoi ?

a) Je ne suis pas un expert en ampli, loin de là... et donc le fait de publier des réponses sur un forum permet aux autres lecteurs de corriger mes éventuelles con...ies ! J'accepte donc toutes les critiques si elles sont étayées par une démonstration convaincante et reproductible ... c'est le jeu !

J'appelle cela de la "pondération démocratique", avec l'avantage que plusieurs cerveaux phosphorant sur le même problème ont plus de chances de trouver une solution qu'un individu tout seul ! ...

b) J'ai quitté le consulting depuis presque 3 ans (hé oui la retraite ...) et je n'ai plus envie de m'y remettre ... Cela aurait je pense, un caractère trop "élitiste" incompatible avec l'esprit d'un forum comme celui-ci.

c) Le fait de donner des pistes ou des astuces utiles... (et non des solutions toutes faites) permet à chacun de réfléchir, de progresser, et de trouver par soi-même la meilleure (ou la moins mauvaise...) des solutions ... C'est parfaitement dans l'esprit DIY et je ne souhaite pas y déroger !

Pour ton problème, il est vrai que le positionnement "au casque" est un procédé redoutable d'efficacité , qui peut même faire un peu peur quand on entend la ronflette qui passe dans le casque !

Heureusement, dans un montage correctement élaboré (je ne crois pas aux gurus ni à la magie ...), cette ronflette s'annule théoriquement dans un montage PP correctement équilibré. Pour un SE , il faut prendre un peu plus de précautions ...

Les petits potars 50 ou 100 ohms d'équilibrage du circuit de chauffage (en alternatif) sont efficaces car ils mettent "en opposition de phase" par rapport au référentiel 0 Volt, le signal perturbateur à 50 Hz.

Il y a très peu de ronflette transmise par la HT parce que c'est du 100 Hz (avec un redressement double alternance) et une ligne de filtrage bien conçue, avec en plus des découplages sérieux par étage, devraient ramener ce 100Hz à une valeur négligeable ...

D'autres pistes :

Une réflexion sérieuse sur les "boucles de masse",
Le cheminement réfléchi du câblage,
Les prises d'entrée au plus proche de l'étage d'entrée,
Des blindages efficaces, en ferraille pas en alu, pour les étages d'entrée à fort gain (si nécessaire),
Les points de référence 0 Volts par étage et autre masses, terres EDF, points de masse chassis et tutti-quanti ... étudiés avec pragmatisme
La non-utilisation de câble blindé pour les liaisons à haute impédance et à faible niveau de signal, ...
Il y a plein de pistes de progrès !!!

Enfin et pour te rassurer, il existe une caractéristique mesurable qui s'appelle le rapport signal / bruit, qui inclut bien sûr la ronflette et autres perturbations génantes (souffle, etc ...).
Quand tu fais le "réglage" de positionnement au casque, il n'y a que du bruit et pas (encore) de signal ... donc c'est normal que cela te paraisse très "balaise" ...

Quand l'ampli sera câblé, cette ronflette ne sera plus "en l'air", mais sera ramenée par le jeu des diverses impédances plus ou moins élevées apparaissant à chaque étage, à un niveau bien plus bas.

Mais autant "éradiquer" le maximum de causes "à vide" , tu seras moins emm...dé au final.

NB : J'aime bien les transfos d'alim toroïdaux, cela rayonne moins et plutôt dans le sens "vertical", donc plus facile à gérer !

En respectant ces quelques règles de base, j'ai réussi à faire une petite dizaine de montages ampli et préamplis DIY qui ont un niveau de ronfle totalement inaudible à plus de 5 cm des boomers ...

Comme diraient René ou Yves ou Arnaud, il n'y a pas de magie, simplement un peu de technique et beaucoup de patience et de réflexion... en évitant les idées toutes faites, les a-priori et les "certitudes" non validées qui pullulent sur les forums .

Bye - Daniel


Modifié le 17-02-2008 20:11 par Farf40

      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 17-02-2008 20:30                     
Ouff merci de me rassurer, car je pensais entendre dans un même ordre de grandeur al même ronfle dans les enceintes !!

En fait Daniel je viens de connecter directement le transfo de sortie sur une des mes enceintes, et soulagement ça s'entend très nettement moins qu'au casque, évidement si je colle le TS au transfo d'alim ça s'entend plus mais rien à 1 mètre, p.... j'ai flippé !!!!

Pour le cablage de l'ampli y pas de problème, j'emploie toujour la même config pour tout mes amplis et c'est ok !!

Ca m'étonnais ausi que Patrice soit beaucoup plus rammassé sur sont ampli et qu'il n'ai pas de ronfle d'induction !!

Merci !

Pierre



      
Yves Monmagnon
Utilisateur
1041 message(s)

posté le 17-02-2008 20:50                     
Suggestion du Dimanche soir retour de Week End !
Pour évaluer grossièrement la ronfle qui pourrait sortir des HP, remplacer le casque par un HP, sans rien déplacer, juste pour avoir une idée.

L'axe de rayonnement (et de sensibilité) maximum, se produit dans l'axe de la bobine du transfo.
Par contre, pour les selfs de filtrage, l'entrefer est le point qui rayonne le plus du moins à proximité immédiate.

Pour garder les axes orthogonaux, il n'y a que 3 possibiltés.
Par exemple, vertical, horizontal parallele à l'observateur, horizontal dans l'axe de l'observateur.
Comme on se tappe que les transfos d'alim se polluent mutuellement, les positionner dans le même sens, ça laisse les deux autres axes libres.

Yves.



      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 17-02-2008 20:59                     
Bon en tout cas dans le hp ça va c'est très très faible, mais il va falloir que j'en tienne compte pour le perçage du châssis !

Pierre



      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 17-02-2008 21:00                     
Ok merci, mais est-ce vraiment efficace ces pot ?

Pierre



      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1448 message(s)

posté le 17-02-2008 21:02                     
Pour connaître le résultat sur HP tu remplaces le casque par une enceinte et tu charges le transfo d'alim à la puissance nominale de l'ampli en marche.
Pour les roulements, ça tombe bien, l'usine Timken est près de chez moi !!!
Arnaud H.

Modifié le 17-02-2008 21:12 par iriaax

      
Yves Monmagnon
Utilisateur
1041 message(s)

posté le 17-02-2008 21:17                     
Oui, on trouve toujours un minimum !

Sera t'il suffisemment bas ?
Je ne peux pas le prévoir !

Yves.



      
René Conseil
Utilisateur
2072 message(s)

posté le 18-02-2008 10:29                     
Bonjour à tous,

Si vous regardez bien tous les amplis anciens: Quad, Ficher, Mc Intosh et autres, les transfos (alim et TS) étaient souvent complètement collés. Pour les trois marques que j'ai cité, les transfos étaient en cuves, j'imagine en acier ?


René


      
René Conseil
Utilisateur
2072 message(s)

posté le 18-02-2008 10:31                     
On a toujours besoin d'un bon pot(e) Pierre ! :lol:


René

Modifié le 18-02-2008 11:29 par René

      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1448 message(s)

posté le 18-02-2008 11:06                     
Vu le prix du mu-métal plutôt réservé aux militaires, les cuves doivent être effectivement en acier. Si quelqu'un peut fournir un spectre du bruit (entrée court-circuitée) on doit néanmoins y trouver des traces de 50Hz.
Et puis les chauffages filaments étaient en alternatif et les mesures signal/bruit étaient pondérées (courbe physiologique atténuant les basses et les aigus).
Mais honneur au métier des anciens, chapeau !
Arnaud H.

Modifié le 18-02-2008 11:08 par iriaax

      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1448 message(s)

posté le 18-02-2008 11:10                     
et boire un pot entre potes n'est pas interdit !
Arnaud H.


      
Daniel Lang
Utilisateur
297 message(s)

posté le 18-02-2008 11:22                     
Pierre,

Cela fait plus de 60 ans que la majorité des amplis à tubes utilisent ce procédé potenttiométrique (ou parfois 2 résistances fixes bien choisies ...).Si cela n'améliorait rien, crois-tu que cela aurait perduré ?

A ce propos, je suggère de mettre le potar sur la ligne filaments au plus proche de la référence O V du transfo d'alim ... (mais il y a plusieurs écoles !!!)
Et de ne procéder au réglage à l'oreille que lorsque TOUS les tubes sont à leur place et chauds depuis au moins 2 minutes.

Mais comme d'hab, ce n'est qu'un suggestion perso, pas un principe inéluctable ...

Comme Yves, je m'étonnais de la puissance de 25 W que tu proposais pour le petit potar ...

Yves t'a fait le calcul et m'a devancé ...

Moi je n'aurais pas fait le calcul, je t'aurais demandé de justifier tes 25 W,... cela t'aurait obligé à réfléchir avant d'écrire des telles valeurs. N'oublie pas que tu peux être lu par beaucoup de monde ...

Sans rancune, mais ne te tire pas une balle dans le pied pour ça ... Au prix des cartouches ... c'est pas raisonnable !

A moins de les fabriquer soi-même comme je présume pour certains DIYeurs dans des coins reculés de l'Ardèche ... Hi, Hi, Hi !!!

Bye - Daniel


Modifié le 19-02-2008 12:30 par Farf40

      
René Conseil
Utilisateur
2072 message(s)

posté le 18-02-2008 11:48                     

On doit trouver du 50Hz, c'est certain. Par le positionnement proche des transfos et aussi, vue la topologie par rayonnement câblage - tubes... sans parler de la HT très sommairement filtrée qui présente de belles sinusoïdes à 100Hz.
Et pourtant, pas de ronflette audible sur ces blocs mono en état d'origine, sur des enceintes 95db.


René

Modifié le 02-03-2008 15:23 par admin

F 100.jpg
 
F 100 D.jpg
 
      
Yves Monmagnon
Utilisateur
1041 message(s)

posté le 18-02-2008 12:08                     

Bof, bof !


Modifié le 02-03-2008 15:31 par admin

Front.jpg
 
EPSN0021.JPG
 
      
Philippe ROHMER
Utilisateur
3 message(s)

posté le 18-02-2008 12:35                     
Salut à tous ,

Où vous procurez-vous ces potentiomètres de quelques watts ?

@ + Philippe.



      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 18-02-2008 12:36                     
J'ai noté 25w car j'ai des réhostats de 25w, merci !!!!!!!

Pierre



      
Yves Monmagnon
Utilisateur
1041 message(s)

posté le 18-02-2008 12:51                     
>Où vous procurez-vous ces potentiomètres de quelques watts ?


Par exemple:

http://www.electronique-diffusion.fr/index.php?cPath=99_1040

Yves.



      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1448 message(s)

posté le 18-02-2008 12:56                     
En principe si l'alignement est parfait, une orientation à 90° entre les transfos d'alimentation et de sortie doit convenir.
Visiblement c'est le cas sur la photo ci-dessus fournies par Yves.
Arnaud H.


      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1448 message(s)

posté le 18-02-2008 13:53                     
En réponse à la question de Pierre : en chauffage par courant alternatif le champ électrique Vgk est balloté d'une extrémité à l'autre du filament. Le potentiomètre autorise la recherche précise d'une moyenne de champ à variation nulle ; en effet la géométrie de l'espace inter-électrode n'est jamais parfaite.
En chauffage continu, deux résistances suffiront.
Arnaud H.


      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 18-02-2008 20:36                     
Je serait en continu Arnaud, car j'ai trop, mais beaucoup trop peur de l'alternatif sur ce genre d'ampli, cabler ça en alternatif je sais pas faire!!

Pierre



      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1448 message(s)

posté le 18-02-2008 20:53                     
Tout dépend donc de la qualité du continu (ondulation résiduelle).
De toute façon le potar ne pourra pas faire de mal, quitte à le remplacer plus tard par des résistances fixes s'il s'avère inutile.
Arnaud H.


      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 18-02-2008 23:03                     
Filtre en PI, 33000µf + 33000µf par 813 + R entre 0,22 et 0,47 ohms , je verrai aux essais !

Parrait il que le premier condensateur du PI doit être de plus faible valeur ??!!

Pierre



      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1448 message(s)

posté le 19-02-2008 08:58                     
L'ondulation sera de l'ordre de 100mV, mais attention au temps d'ouverture des diodes qui impose un secondaire à 17V eff débitant des pointes de 12A (200W eff).
(simulation avec un redresseur en pont de Graetz à 4 diodes)
Arnaud H.


      
Yves Monmagnon
Utilisateur
1041 message(s)

posté le 19-02-2008 10:34                     

Oui, mais faut il vraiment que l'ondulation soit si basse ?
Si on ne redressait pas, l'ondulation (si j'ose dire, en fait la composante alternative "polluante") serait de 10 x 2,828, soit 28 Volts.

Pour réduire la pollution, donc le bruit, dans un rapport de 10, ne pourrait on pas tolérer 2,8 Volts d'ondulation ?

Les condos seraient beaucoup plus petits, le temps d'ouverture plus long, les pointes moins importantes.

Yves.


Modifié le 02-03-2008 15:33 par admin

Chauffage1.gif
 
      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1448 message(s)

posté le 19-02-2008 11:11                     
Mon avis est que le redressement grossit inutilement le transfo d'alimentation qui doit encaisser les pointes de courant en silence, sans saturer. Avec en prime le risque d'un bzzz parasite.
Mais chacun est libre...
Arnaud H.


      
Yves Monmagnon
Utilisateur
1041 message(s)

posté le 19-02-2008 11:35                     
Mon avis serait de câbler d'abord en alternatif avec le pot d'équilibrage et de ne passer en continu que s'il est avéré qu'une éventuelle ronflette résiduelle est bien causée par un "couplage" dans les tubes (et non par un câblage hasardeux).

Pierre, c'est simple:
Une torsade, loin des zones sensibles, depuis les bornes du transfo vers le tube, le pot d'équilibrage au plus prés du tube.
Toujours possible d'insérer le pont et ses condos ultérieurement n'importe où dans la torsade sans rajouter ni enlever rien d'autre!

Yves.



      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1448 message(s)

posté le 19-02-2008 11:59                     
Attention en alternatif le secondaire est à 10V 50W alors qu'il en faut bien plus en continu (avec en continu le risque de griller le filament en cas de prob sur une diode).
Arnaud H.


      
Yves Monmagnon
Utilisateur
1041 message(s)

posté le 19-02-2008 12:49                     
Euh ?

Tension redressée et filtrée = Tension alternative efficace multipliée par racine(2).

Qu'est ce que j'ai raté ?

Yves.



      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 19-02-2008 12:49                     
Les deux enroulements 813 sur le transfo n°2 sont de 11v avec prise à 10v, ( testés hier soir chez ABL ) !

J'ai pris des ponts de 50A/800v !

Les deux enroulements sont prévus pour 20A !

En alernatif sur le 10v ça va chutter de trop, peut être même sur le 11v donc...!

Temp d'ouverture, bon encore de quoi me faire flipper, c'est dingue ça.., et pourquoi une diode claquerait elle ??????!!, pourquoi le temp d'ouverture avec mes nouveaux ponts de diode seraient ils pas bon ???????????, a ce compte la et vu les pointes il me faut des pont de plus de 150A ??!!

Que faut il donc faire pour maitriser ces deux vaches de filaments de 5A :fou: !!

Raz le bol de ce tube, et pourquoi donc je me fait c... encore avec ces 813, je me le demande bien tient !!!!

En fait personne ne sais quoi mettre en continu pour ces filaments, impossible à calculer pour être tranquille, oui je pense !!! mise à part peut ête un châssis de 1 x 1 mètre ou une armoire électrique !!

Pierre



      
René Conseil
Utilisateur
2072 message(s)

posté le 19-02-2008 13:55                     
Pas de prise de tête en vue. Cela a déjà été fait, donc tu peux suivre les exemples, Pierre.

Je doute franchement qu'un chauffage alternatif sur ce type de tube donne un résultat sans ronflette du tout ! Surtout sur des HP de bons rendement. Mais tu peux tenter le coup... on sait jamais ;)
J'en connais qui se sont cassé la tête en ~ sur de simples 300B SE pour finalement tout passer en = ensuite.

Diminuer l'ondulation 10 fois par rapport à l'alternatif me parait être la bonne solution et on peaufiner avec le potar.
Il faut juste trouver le bon compromis entre la résiduelle acceptable et le courant demandé au transfo.


René

Modifié le 19-02-2008 14:36 par admin

      
Patrice TANGUY
Utilisateur
165 message(s)

posté le 19-02-2008 13:53                     
"En fait personne ne sais quoi mettre en continu pour ces filaments, impossible à calculer pour être tranquille, oui je pense !!! mise à part peut ête un châssis de 1 x 1 mètre ou une armoire électrique !!"


Tu trouves que mes blocs 813 ressemblent à des armoires électriques? ;-)

Mon secondaire est prévu pour débiter 11V sous 8A permanents. C'est du moins ce que j'avais demandé à Magnétic en 2003 ou 2004.
Derrière, un pont de diodes classique 35A à cosses faston et le réseau 33000µF, 0,5 ohm 25W et 33000µF.
J'ai 10V sur le filament, un échauffement très raisonnable du transfo et pas de bzzzz.

Yves a raison. Je n'ai pas testé l'alternatif sur cet ampli: ça vaut peut-être le coup d'essayer en réservant la place pour le pont et les chimiques s'ils s'avèrent indispensables (j'ai bien peur que oui).
Tu peux aussi commencer par un condo de tête plus réduit, 10000µF, par exemple, les pointes seront plus faibles et le filtrage sera peut-être suffisant.

Patrice



      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1448 message(s)

posté le 19-02-2008 14:39                     
Yves nous rappelle la formule :
Tension redressée et filtrée = Tension alternative efficace multipliée par racine de deux.
Bien sûr, mais à vide et sans silicium.
Il faut retrancher les chutes dans les diodes et surtout le déficit dû au temps de conduction insuffisant, limité aux crêtes, qui bride la remise en tension des condos à travers les résistances de jonction (entre autres), le fameux temps d'ouverture.
Il faut essayer le chauffage en continu sur un coin de paillasse avant d'attaquer le montage définitif.
Arnaud H.


      
Yves Monmagnon
Utilisateur
1041 message(s)

posté le 19-02-2008 16:25                     
D'accord, d'accord !

Il y a 2 diodes en série dans le pont, et il faut bien compter 1 volt par diode à de tels courants.
Et surement plus si on emploie un pont haute tension !
Pierre, mauvaise pioche: des ponts 25 Volts (si tant est que ça existe ? ) auront moins de chute de tension, donc chaufferont moins.

Par contre, le pointes à 5 ou 10 fois le courant "moyen" sont parfaitement supportés, pas de panique.

Sur le (seul) ampli à 845 (oui, je sais, moins de 4 ampères) auquel j'ai participé, mon copain avait mis des diodes Shotcky en boitier TO220, boulonnées sur une cornière, le transfo fournissant 10,1V en charge et 10,5V à vide.

Les premiers essais ont eu lieu en alternatif, ça ronflait à un mêtre des HP (92dB).
Ensuite, il a insisté pour passer en continu, ça ronflait toujours.
La source était dans le filtrage du driver et la self du mauvais côté.
Par contre, la manip de revenir en AC sur le chauffage n'a pas été faite ! !

Yves.



      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 19-02-2008 18:30                     
Merci, ça y est j'en attend trois !!

Pierre



      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 19-02-2008 18:49                     
Oui Yves mais tu entend quoi par chauffer ??, car mes ponts seront quand même fixés sur le châssis lui même avec graisse au sillicone !! 50A / 800v tout de même, j'pige pas, j'pige pas !!!!

Chutte de tension oui, j'ai 11,35v sur les deux enroulements, ensuite je chutte avec la R du pi quoi, et si je veux moins chutter avec la R je redresse le 10v sur la prise !!

Voici le lien pour les caractéristiques de mes condos 33000µf, diamètre 35mm, hauteur 80mm la référence est 16333, sont ils ok ??!!

http://www.farnell.com/datasheets/71416.pdf

J'ai aussi deux gros 47000µf / 16v Siemens diamètre 51mm hauteur 100mm environ neufs, je peux éventuellement les monter en deuxième sur les PI !

Pierre



      
Daniel Lang
Utilisateur
297 message(s)

posté le 19-02-2008 19:56                     

Bonsoir,

Pour l'alim continue "régulée" 10 V des filaments, pourquoi pas un truc tout simple comme ça ? Un 3055 sur radiateur c'est solide et pas cher et l'ondulation sera réduite .

Bye - Daniel


Modifié le 02-03-2008 15:34 par admin

alim 813 10V 5A.jpg
 
      
René Conseil
Utilisateur
2072 message(s)

posté le 19-02-2008 20:18                     
Bonsoir,

Perso, quitte à chauffer en =, c'est ce que je ferai. Il vaut bien mieux avoir un ballast que de mettre de gros et très inefficaces condos.

Néanmoins, cela demande de partir avec un secondaire un peu plus haut en voltage. 15v serait pas mal dans ce cas.

C'est trop tard pour Pierre qui a déjà ses transfos.


René


      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 19-02-2008 20:32                     
J'ai que 11,35v, j'voudrais juste savoir si mes 33000µf sont ok par rapport au lien donné, ils tiennent 9A pour 100hz ?!

Yves je suppose que tu as vu mes deux transfos quand tu est allé chez ABL ?

Pierre


Modifié le 19-02-2008 21:21 par Pierre

      
Yves Monmagnon
Utilisateur
1041 message(s)

posté le 19-02-2008 21:46                     
Pierre,
Je pense que tu n'auras pas de problèmes avec ces condos.

Pas vu tes transfos, j'ai passé trop de temps à causer technique avec le père !
J'aurais bien aimé visiter les ateliers, mais il était trop tard.
Une prochaine fois sans doutes.

Daniel,
Pourquoi faire simple :ouch:
Ce n'est jamais qu'un bête filament, +/- 10%, redressé et vaguement filtré si on insiste, et ça roule :sarcastic:
Allez, deux alims de PC en série et on n'en parle plus :crazy:

Yves.



      
René Conseil
Utilisateur
2072 message(s)

posté le 19-02-2008 22:55                     
Dans ce cas là, le but n'est pas de réguler, mais de ne pas avoir de gros condos.
Ce n'est pas plus "énorme" de mettre un 3055 que 100 000 µF, non ?


René


      
Daniel Lang
Utilisateur
297 message(s)

posté le 20-02-2008 00:30                     
Bonsoir,

Hola, Yves, un ballast ce n'est pas si compliqué (surtout pour toi ...)
C'était en somme, une proposition alternative à ce problème de continu ... Hi !

J'avais pourtant cru comprendre 4 ou 5 choses dans ce fil et j'en fais un synthèse :

a) Pierre craint la ronflette comme la peste bubonique sur le bas clergé breton ...

b) Pour juguler ce "phénomène" potentiel et encore non avéré, il insiste très fortement pour chauffer ses 813 en continu.

c) Afin d'avoir le moins possible d'ondulation, il souhaite donc mettre d'énormes capas de filtrage (il faut du "très gros" pour que ce soit efficace avec 5 ampères et une toute petite R série ...)

d) Il a aussi des doutes pour la "tenue" de ses grosses capas, et souhaiterait être rassuré ...

e) Avec ces grosses capas, il y aura probablement à tenir compte des pics de tension consécutifs à l'utilisation de ces capas, du fort courant à débiter et du temps d'ouverture des diodes (voir la remarque d'Arnaud) .

Je passerai aussi sous silence la belle surintensité au démarrage , "salut" au fusible en série ...

J'ai donc pensé à l'utilisation d'un ballast pas cher, solide et qui permet de juguler la plupart des difficultés ci-dessus (grosses capas, tenue éventuelle des diodes, réduction drastique de l'ondulation, etc ...).

Cela me paraissait une solution élégante et pas une usine à gaz, qui en plus, "régule" un peu..., c'est pas obligatoire, mais bon !!!

Si cela ne tenait qu'à moi, je chaufferais les 813 en alternatif en soignant le parcours de la torsade . et je ne chaufferais que la partie pré-ampli en continu ...

Et si le résultat n'est pas "suffisant", un ballast simple avec de capas et des diodes de redressement "raisonnables" auraient peut-être suffit ??

Avec 11,35 V alternatifs et pas de R de 0,2 ou 0,4 Ohms en série dans la ligne filaments, c'est un poil juste, mais peut être jouable ... Il n'y a aucun danger à sous-alimenter un filament sous 10 volts, de 0,5 ou 0,7 volts ...

Mais après tout, je ne suis pas Pierre et je respecte ses orientations continues... c'était juste pour tenter de faire avancer le Schmilblick !

Bye - Daniel


Modifié le 20-02-2008 00:48 par Farf40

      
Yves Monmagnon
Utilisateur
1041 message(s)

posté le 20-02-2008 07:42                     
Bonjour à tous.

Il n'y a surtout pas matière à déclencher une guerre de religion !

Tout au plus de permettre aux uns et aux autres d'appréhender peut être mieux les avantages et les inconvénients de chaque méthode.

Je ne crois pas à la solution miracle qui règle d'un coup tous les problèmes.
A chaque environnement ses particularités, ses em...rdes et ses remèdes.
C'est mon plaisir de ne pas construire deux fois le même ampli pour tester "autre chose", ce n'est évidemment pas la motivation de Pierre et c'est trés bien ainsi.

Yves.



      
Patrice TANGUY
Utilisateur
165 message(s)

posté le 20-02-2008 08:40                     
"Il n'y a surtout pas matière à déclencher une guerre de religion !"

Oui, ce fil est assez surréaliste.

Surtout que les travaux pratiques ont déjà été faits. Mes blocs SE813 marchent depuis 4 ans sans ronflette et sans faire sauter de fusible!

Pierre, tu n'as pas l'air de croire ce que j'écris?

Patrice



      
Daniel Lang
Utilisateur
297 message(s)

posté le 20-02-2008 10:36                     
Bonjour,

Dont acte pour Patrice et Yves, restons pragmatiques et laissons le surréaliste à nos politiciens de service ...

Pour Pierre, pas de panique !!!

S'il n'y a pas de solution immédiate à un problème qui ne s'est pas encore manifesté ..., c'est peut-être aussi qu'il n'a pas vraiment de problème ???

Faire bien marcher un ampli Hi-FI avec des 813 en classe A, il y plein de DIYeurs qui ont réussi ...

Et après tout un ampli BF avec des 813, ce n'est guère qu' un modulateur un peu "soigné" .., comme il doit encore en exister avec ce tube, des dizaines en fonctionnement chez nos amis radio-amateurs.

Et cela fonctionne aussi pendant des milliers d'heures sans problèmes ...

Cool Pierre, ça va le faire !

Bye - Daniel



      
érato
Utilisateur
21 message(s)

posté le 20-02-2008 12:54                     
Euhhh !

Une modulation d'amplitude plaque-écran avec modulateur à 813 ? Je ne pense pas qu'il y en ai beaucoup chez les radio-amateurs; Pour la plupart, ils sont passés au transistor.
Par contre il peut en exister, oublié depuis les années 50/60 dans quelque hangar d'une Radiodiffusion exotique.



      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 20-02-2008 13:06                     
Mais non Patrice ce n'est pas ça, mais je ne sais pas ce que tu as mis comme condo, enfin leur cararctéristques précises !! Pour tes ponts pas de problèmes !

Ce coup ci rien n'est encore perçé, j'veux pas prendre de risque, la HT c'est ok je vais adopter le même principe que toi !!

La ronflette oui ça m'empêche même de dormir !!

Voici les caractéristiques des ponts c'est la référence GPBC5008, sont ils OK ??

http://www.datasheetcatalog.net/datasheets_pdf/G/B/P/C/GBPC5008.shtml

Si le premier condo est senser me causer trop de pointe dans un enroulement qui tient 20A......., le transfo tous filaments confondus ABL fait plus de 450VA, celui pour la HT fait autant !

Pierre

Pierre



      
Patrice TANGUY
Utilisateur
165 message(s)

posté le 20-02-2008 14:20                     
"Voici les caractéristiques des ponts c'est la référence GPBC5008, sont ils OK ??"

A première vue, ça ressemble fort aux ponts que j'ai utilisés. Mais je ne peux pas garantir la conformité parfaite, je ne me souviens plus de la marque des miens.

Une chose est sûre, les miens n'étaient pas prévus pour la haute tension. C'étaient plutôt des modèles 100 ou 200V. Mais d'après la doc, seule la tenue en tension inverse différencie les diverses références, qui ont l'air d'avoir la même chute de tension directe.

Tu ne devrais pas avoir de problèmes. Au pire, tu devras peut-être diminuer la première capa ou modifier la valeur de la résistance selon ton transfo pour obtenir juste 10V avec un secteur dans les clous.

Patrice



      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 20-02-2008 19:11                     
Justement mon secteur fait 239v, j'en ai tenu compte pour donner les infos à ABL, plus une prise à 235v !!

A priori oui je ne pense pas qu'il y ai de problèmes avec ces ponts, à mon avis c'est pas 12v qui vont les tuer, j'avais déjà employé des 35A/400v standard sur des 845, j'ai jamais eu de problèmes !

Sur le premier 813, il y avait un bzzzz qui changais de coté quand j'inversais les arrivées alternatives aux ponts, j'ai jamais sût d'où ça venait, enfin si, probablement le transfo, l'inversion ne laissais apparement pas de doute en tout cas !

J'avais aussi une légère ronfle quasiement inaudible à 1m, même avec les étages d'entrée donnectés, probablement à cause de l'orientation des transfos.......!!

En bref tout le monde aura compris mon inquiètude, mais le son de cet ampli est tellement magnifique que....!!!

Pierre.



      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 20-02-2008 21:29                     
J'ai jamais essayé se système, quel serait les principes à adopter pour deux châssis, alim et amplififcation séparés ??

Tout le filtrage sur l'alim ?, ou une partie du filtrage sur l'ampli ??

Peut on mettre la self et le dernier condo de filtrage sur l'ampli ?

Pour la masse comment faut il relier les deux châssis ?

Pierre



      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1448 message(s)

posté le 20-02-2008 22:53                     
Bonsoir Pierre.
Il faut que les débits circulant dans la liaison inter châssis soient les plus réguliers possible.
Donc le max de régulation et filtrage sur le châssis d'alimentation, et juste un complément de filtrage et découplage HF au ras de l'utilisation.
La masse 0V sera flottante au niveau de l'alimentation et reliée au châssis ampli au niveau du CINCH d'entrée ; selon le principe de la ligne de courant progressif, nul à l'entrée, maxi au niveau du transfo d'alim.
Les tôles des deux châssis pourront être reliées par un fil dédié différent de la masse 0V et connecté à la terre de la prise secteur.
Arnaud H.

Modifié le 20-02-2008 23:07 par iriaax

      
Patrice TANGUY
Utilisateur
165 message(s)

posté le 21-02-2008 09:04                     
J'ai déjà monté une demi douzaine d'amplis sur ce principe (SE300B, SE211, SE845...).

J'ai mis toute l'électronique dans le coffret de l'ampli, y compris le redressement et le filtrage.

Le bloc alim ne comporte que le transfo, inter, fusibles...
La liaison entre les deux est faite par des fils souples de section appropriée à chaque utilisation, enfermés dans une gaine tressée.
Ce câble ne transporte donc que de l'alternatif et le fil vert-jaune d'équipotentialité de terre est bien indépendant de tout le reste.

Sur aucun de ces amplis je n'ai eu le moindre problème, ni d'isolement, ni de chute de tension, ni de ronflette. Et on s'affranchit totalement des proximités de champs magnétiques.

Patrice



      
Yves Monmagnon
Utilisateur
1041 message(s)

posté le 21-02-2008 12:03                     
Ben !
Deux réponses prévisibles . . .

Voilà qui ne va pas faciliter le choix de Pierre :)

Je n'ai jamais utilisé ni l'une des l'autre des solutions proposées, toujours l'alim et l'ampli sur le même chassis.

Je suis hors jeu sur ce coup, mais je vote Patrice ;)
Ca correspond mieux à ma vision des choses.

Yves.



      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1448 message(s)

posté le 21-02-2008 14:58                     
Chacun son truc n'est-ce pas ?
Il est vrai qu'éloigner le transfo élimine certainement plus de 99% des problèmes d'induction. Mais j'ai un faible pour l'alimentation en vrai continu du bloc ampli ; ramener vers l'ampli les forts pics de conduction des diodes et les forts courants pulsés qui circulent dans les capacités de filtrage me déplait, si déjà on déplace le transfo, autant raccourcir les boucles d'induction annexes.
Mais je suis un peu maniaque je l'avoue. Toutefois mes blocs mono OTL auront chacun leur transfo intégré, mais torrique, l'anxiété me gagne...
Arnaud H.


      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 21-02-2008 18:59                     
Cette 813 est une vraie torture en ce moment argggg !!!

Les deux transfos ABL sur M6X ont l'air de moins rayonner que ceux mis sur le châssis en ce moment pour les essais d'induction !!

J'attend de les avoir chez moi pour le test !

Niveau hauteur j'ai remarqué que ça ne joue pas à moins de monter les transfos de sortie à 40cm de hauteur, c'est surtout le centrage qui joue, et bizarement à l'endroit ou je n'ai quasiment plus de ronfle dans le casque on dirait que la fréquence change, ne serait-ce pas du 100hz because les deux transfos par hazard ??!!

La solution des deux châssis ne me parrait pas être bonne non plus, d'une part si plus tard je décide de vendre l'ampli ça risque de coincer, et j'ai déjà fait faire un châssis !

Pierre



      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1448 message(s)

posté le 21-02-2008 19:59                     
Un transfo émet également des harmoniques, dont le niveau augmentent avec la charge. Le rayonnement des harmoniques porte plus loin, cela va jusqu'au bzzz, à ne pas confondre avec celui des diodes trop lentes.
J'avais un jour tenté d'utiliser un transfo 12V pour lampes halogènes, une vraie catastrophe, il s'agit de transfo travaillant en mode saturé, riche en harmoniques.
Arnaud H.


      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 21-02-2008 20:44                     
Quels bons relais utiliser pour une mise en marche retardée des HP, peut être qu'un simple petit Finder comme celui de la photo suffit ??!!

Pierre



file not found: 06026-opt.GIF 
      
René Conseil
Utilisateur
2072 message(s)

posté le 21-02-2008 23:06                     
Sur un ampli à tubes ??


René


      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 21-02-2008 23:14                     
Oui !

Pierre



      
René Conseil
Utilisateur
2072 message(s)

posté le 21-02-2008 23:38                     
Ha ?
Et quelle est la charge du transfo lorsque les HPs ne sont plus connectés ?


René


      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1448 message(s)

posté le 22-02-2008 11:02                     
Bonjour !
En principe on coupe la HT et non le HP sur un ampli à tube...
Arnaud H.


      
René Conseil
Utilisateur
2072 message(s)

posté le 22-02-2008 12:10                     
Oui, le transfo de sortie sans charge, = charge infinie, est à bannir si on ne veut pas voir les tubes et le primaire du TS dégager.


René


      
saenz de navarrete
Utilisateur
231 message(s)

posté le 22-02-2008 12:22                     
Dis donc Pierrot t'en loupe vraiment aucune quand même!

DAvid



      
Patrice TANGUY
Utilisateur
165 message(s)

posté le 22-02-2008 12:24                     
Pierre a raison, il est préférable de mettre un relais dans le circuit des HP sur un ampli comme le SE813.
Je n'en avais pas mis au début sur les miens et j'avais un gros "ploc" quand le relais HT collait.

Il suffit de le faire coller 1 à 2 secondes après le relais HT. L'ampli ne travaille à vide que pendant ce court délai. J'ajoute sur le contact repos une résistance de 8,2 ohms 10W qui est mise hors circuit quand le relais active les HP. Comme ça, pas de problème.

Pierre, j'utilise effectivement le genre de relais que tu montres, mais en version 2RT. Je mets les deux sections en parallèle pour diminuer la résistance de contact. Bien-sûr, dans ce cas, il faut un relais par canal.

Patrice



      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 22-02-2008 12:34                     
Bien vu Patrice, au moins.... !!

J'en loupe aucune seanz ????, ahh bon à quel propos :fou: !!!!

J'suis quand même pas con au point de ne pas mettre de R résistances de charges au repos !!

Pierre


Modifié le 22-02-2008 12:39 par Pierre

      
René Conseil
Utilisateur
2072 message(s)

posté le 22-02-2008 12:39                     
Ha ben voila !
Il suffit de préciser ;)


René


      
saenz de navarrete
Utilisateur
231 message(s)

posté le 22-02-2008 13:55                     
" J'suis quand même pas con au point de ne pas mettre de R résistances de charges au repos !!"
Je n'ai jamais dit que tu étais con. Mais vu la façon dont tu as posé ta question de départ... Fallait juste expliquer un peu.

DAvid



      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 22-02-2008 17:58                     
Ma question était toute simple non ?, et portait uniquement sur la qualité du relais !!

Donc je ré-édite :

Peut on employer un petit Finder comme sur la photo ?, ou y à t'il des relais plus adaptés avec de meilleurs contacts ?!

Patrice à raison y a bien un plop au collage de la tempo, c'est le seul remède !

Pour les charges je m'en occupe, j'ai des 8 ohms 20watts !

Pierre


Modifié le 22-02-2008 18:46 par Pierre

      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 22-02-2008 18:54                     
Ces diodes ne serait elles pas un peux plus adaptées pour la puissance non ??

http://cgi.ebay.fr/10-Diodes-de-puissance-100-V-20-A_W0QQitemZ230224930481QQihZ013QQcategoryZ100792QQssPageNameZWDVWQQrdZ1QQcmdZViewItem

Pierre



      
Yves Monmagnon
Utilisateur
1041 message(s)

posté le 22-02-2008 19:06                     
Vieilles merdes !

A monter sur radiateur avec rondelles isolantes, canons et, théoriquement, clé dynamométrique (même si je n'ai jamais vu personne le faire ! ).

Yves.

P.S.
Pourquoi ouvres tu tant de fils pour un seul sujet ?
Tu fais un ampli, c'est un tout, pas une juxtaposition de composants.



      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 23-02-2008 12:48                     
Par exemple si j'entend un certain niveau dans le casque, comment définir son niveau ? je ne connais pas la puissance de mon casque d'écoute, mais je suppose que celà doit être faible ?

Patrice qu'elles sont les dimensions des tôles de tes transfos d'alim ??

Qu'elles distance as tu environ entre ton transfo d'alim et les étages d'entrées ?

Merci !
Pierre



      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1448 message(s)

posté le 23-02-2008 13:56                     
Pour estimer la ronflette sur HP tu remplaces le casque par une enceinte et tu charges le transfo d'alim à la puissance nominale de l'ampli en marche. Tu seras alors dans les vraies conditions de marche, sans CR.
On ne peut rien conclure avec un transfo d'alim tournant à vide, si ce n'est de rechercher le point d'induction minimum
Arnaud H.

Modifié le 23-02-2008 17:34 par iriaax

      
Patrice TANGUY
Utilisateur
165 message(s)

posté le 23-02-2008 15:04                     
"Patrice qu'elles sont les dimensions des tôles de tes transfos d'alim ??

Qu'elles distance as tu environ entre ton transfo d'alim et les étages d'entrées ?"

Le transfo d'alim fait 125 x 115 mm, la hauteur d'empilement est de 55 mm.
Pour la distance entre transfo d'alim et le tube d'entrée, elle est de l'ordre de 22 cm, mais la cinch d'entrée à l'arrière est presque collée au transfo.

Voici une photo que je viens de faire du bloc SE813 de profil. Tu verras mieux l'arrangement des éléments. Pour info, la plaque alu du dessus mesure 40 x 15 cm.
Photo: http://diafan.free.fr/Vue2_se813.jpg .

Patrice



      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 23-02-2008 16:44                     
Merci encore à Marc pour le routage du circuit tempo, là ça fait propre !

Pierre



4444 035.jpg
 file not found: 4444 038.jpg file not found: 4444 036.jpg 
      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 23-02-2008 16:50                     
Ouargg pour être collé c'est collé !!

Merci Patrice !

Pierre



      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 24-02-2008 13:15                     
Tout bien réfléchis c'est pas la peine de se prendre le tête, et comme c'est un ampli que je veux garder et que j'ai de la place sur mon meuble, je pense faire à coup sûr faire un châssis séparé mais juste pour les deux transfos d'alimentation !!, se qui me permettrai en plus de les coiffer avec deux beau capots chromés, sur un châssis en beau bois vernis ouille ouille ouille !

Toute la partie filtrage serait donc sur l'ampli, ça me laisserai une place de ouf pour tout cabler clair et net avec une excellente aèration !

Par contre aux niveau connxions entre les deux châssis j'ai que dale, il faudrait que je trouve des connecteurs sympas adéquat, j'ai pensé à des fiches Socapex ou du même genre mais d'occase pour ne pas les payer une fortune quand même, si quelqu'un à quelques chose à me proposer !

Sinon il y aussi le moyen de fabriquer des borniers sur plaques de nylon avec toute la visserie adéquat et un réseau de cables avec des cosses, que je monterais sur le coté des deux châssis , mais le problème est comment isoler les deux borniers ?!!

Patrice pourrait tu me dire quels genre de cables pratiques tu as utilisé, de toute manière à prioris pas de gros soucis puisse que le 900v ne passera pas entre les deux châssis mais sera constitué dans le châsis ampli !

Bon allé allé pendant que je suis chaud bouillant sur le système il me faut trouver de belles fiche........!!!!

Ahh ausi, où puis je trouver de la belle gaine souple tressée pour faire passer les cables ??

Pierre



      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 24-02-2008 13:36                     

Je viens juste de me rapeller que j'avais ceci dans mon stock de pièces !!

Quelqu'un aurait des fiches comme ça ??, il me faudrait trouver une autre fiche male identique mais avec sont capot, comme ça j'aurai une fiche haute tension et une autre pour tout ce qui est filament !!

Pierre


Modifié le 02-03-2008 15:37 par admin

Copie de 4444 001.jpg
 
Copie de 4444 002.jpg
 
Copie de 4444 003.jpg
 
      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1448 message(s)

posté le 24-02-2008 17:05                     
Si tu ne trouves pas, prends des 9 broches pour alimentation PC. Les pinoches sont vendues séparément !
Arnaud H.


      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 24-02-2008 19:22                     
Non merci car c'est pas beau du tout !

Pierre



      
Patrice TANGUY
Utilisateur
165 message(s)

posté le 25-02-2008 09:47                     
"Patrice pourrait tu me dire quels genre de cables pratiques tu as utilisé, de toute manière à prioris pas de gros soucis puisse que le 900v ne passera pas entre les deux châssis mais sera constitué dans le châsis ampli !
"

Fouille un peu, Pierre, dans les différents fils que tu as ouverts depuis que tu te consacres aux SE813.
Il me semble avoir répondu , et peut-être même plusieurs fois à cette question.
J'avais même donné la référence des connecteurs industriels que j'utilise.

J'avoue avoir la flemme de chercher...

Patrice



      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 25-02-2008 12:36                     
Ben moi aussi !ahahah!!

En fait à tout réfléchir il ne faut pas dez cables mirobolant !

Pierre



      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 25-02-2008 20:06                     
Si je considère les deux châssis comme un seul, il me faut donc je pense relier ma ligne de masse normale de l'ampli à travers un des deux connecteurs et ce jusquà la terre de fiche secteur, mais en fait il me faut aussi relier les deux châssis, mais avec quoi ? une tresse de masse ? ou alors un simple 2,5 carré suffit entre les deux châssis mais passé aussi dans un des connecteurs ??

Pierre



      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 25-02-2008 23:05                     
<<<Ce câble ne transporte donc que de l'alternatif et le fil vert-jaune d'équipotentialité de terre est bien indépendant de tout le reste.>>>

Peut tu détailler ton système avec un petit schéma ?!

Pierre



      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 25-02-2008 23:39                     
<<<Ce câble ne transporte donc que de l'alternatif et le fil vert-jaune d'équipotentialité de terre est bien indépendant de tout le reste.>>>

Une expliquation plus détaillée ou un schéma me ravirai, j'y comprend que dale en fait !

Pierre


Modifié le 25-02-2008 23:40 par Pierre

      
Patrice TANGUY
Utilisateur
165 message(s)

posté le 26-02-2008 10:13                     
"<<<Ce câble ne transporte donc que de l'alternatif et le fil vert-jaune d'équipotentialité de terre est bien indépendant de tout le reste.>>>

Peut tu détailler ton système avec un petit schéma ?!

Pierre"

Pourquoi un schéma?
C'est enfantin: chacun des secondaires du transfo est ramené dans l'ampli par une paire de fils souples, de section comprise entre 0,75 et 1,5 mm² selon le courant qui y transite.
La terre, ou plutôt le conducteur de protection (vert-jaune) pour parler comme dans la directive BT est boulonné sur le chassis du transfo et ramené aussi vers l'ampli dans la tresse générale. Dans l'ampli, il est aussi boulonné solidement au chassis.
Il y a donc bien équipotentialité des masses du point de vue de la protection des personnes.

Ensuite, la masse "électronique", le zéro volt de l'ampli est relié lui aussi au chassis de l'ampli, en un seul point et via une résistance de 47 à 100 ohms 3 à 6W.
Cette résistance sert à diminuer fortement les boucles de masse quand on branche sur l'ampli un élément (lecteur CD, tuner, LP...) lui aussi relié à la terre par son cordon secteur.

Voila, c'est tout: beaucoup plus long à expliquer qu'à appliquer.

Patrice



      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 26-02-2008 20:56                     
Ok impec, là je pige, en fait c'est quasiment comme un seul châssis quoi !!

Perso le 0v (ligne de masse des étages) je le connecte au châssis juste à coté des fiches d'entrées, j'avais fait çà sur mon 845 sans aucun problème, bref j'ai jamais essayé avec la résistance, de toutes manière même sans résistance j'ai jamais eu de ronfle avec quoi que ce soit connecté en entrée de l'ampli !!!

Merci Pour l'info !

Pierre



      
Patrice TANGUY
Utilisateur
165 message(s)

posté le 27-02-2008 09:14                     
Avec ou sans résistance entre la masse électronique et le chassis, ça ne change rien pour l'ampli lui-même.
La résistance n'est là que pour le cas ou une boucle de masse se produirait avec un autre appareil. Ce n'est pas courant car les sources (lecteurs de CD, par exemple) sont souvent en classe II.
La résistance joue un rôle un peu semblable au commutateur ground-lift qui équipe certains équipements audio professionnels.

Patrice



      
Pierre
Utilisateur
1115 message(s)

posté le 27-02-2008 18:42