Passion Tube > Forum technique
Forums   Utilisateurs     Liste   Publier   S'abonner S'identifier [admin]   S'enregistrer   Profil   Rechercher

Auteur Sujet:   Demande de conseils pour l'acquisition d'un lampemètre.
      
Michel GÉRARD

message(s)

posté le 22-11-2007 09:43                        
Bonjour à tous.
Je souhaite acquérir un lampemètre capable de tester la pluart des lampes de TSF, surtout les plus modernes. Je suis habitué depuis logtemps à la marque Métrix. Cette marque a fabriqué de nombreux lampemètres dont les U 61 a,b,c ... que je connais un peu. Tous mes appareils de mesure viemment de chez eux. Mon premier contrôleur est un Métrix acheté en 1964, avec ma première prime de fin d'année ! Je suis toujours client de cette marque, tant pour l'achat, que pour les révisions. Apothéose : je possède depuis peu un "oscillo" Métrix, grâce à l'aide et à la générosité de l'Ami René : j'en rêvais depuis un demi siècle ! J'ai également posé la question sur le site Radiofil. Ce choix de Métrix est-il bon ? Ou faut-il penser à une autre marque ? ( Lampemètres plus fiables, plus robustes? ). Michel Martin a réalisé un excellent fil au sujet des lampemètres Métrix, sur le forum de Radiofil. Bien entendu, je sais qu'il s'agit d'une dépense importante, mais cet appareil me rendrait de grands services, ainsi qu' à des camarades proches géographiquement. Par ailleurs, des nouvelles récentes du corps médical, laissent supposer que ma survie et envisageable pour un temps non négligeable, après des années d'incertitude... Bien entendu, il me faudra mettre de côté la somme nécessaire (plusieurs mois, voire un an), et ensuite trouver l'engin. Il n'y a donc aucune urgence, mais je serais heureux de vos conseils éclairés, d'autant plus que je travaille dans le "moderne", et que si les montages à lampes sont une passion, je n'ai véritablement pratiqué que durant mes études, et le radioélectrcien de mon quartier mettait volontiers son lampemètre à ma disposition ! Époque hélas révolue. De plus j'habite en zone désertique ...
Ne vous ""cassez pas la tête" pour moi, mais si à temps perdu vous pouvez me donner quelques conseils éclairés, je vous en serais bien reconnaissant. D'avance merci. Salutations amicales.

Modifié le 22-11-2007 09:49 par Michel GÉRARD

Ajouter une réponse
Auteur Sujet:   Demande de conseils pour l'acquisition d'un lampemètre.
      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1315 message(s)

posté le 22-11-2007 11:45                     
Bonjour Michel !
J'ai très bien connu le Métrix, je l'utilisais à l'armée. Un jour j'ai vérifié plus de 300 tubes d'affilé, tout un radar, j'avais des ampoules aux doigts (véridique!).
Arnaud H.


      
Pierre Emile
Utilisateur
110 message(s)

posté le 22-11-2007 13:28                     
Oui, vous avez raison, le Metrix U61 (b ou c) est devenu une Rolls Royce incontestée , même chez nos amis allemands (voir le site de Jogis avec plein de détails , de photos , dont certaines du mien) ... c'est le plus élaboré de la gamme, le mien venait d'un labo vidéo de l'ex ORTF . Leurs scopes , bof par contre ... j'ai eu un Metrix que j'ai bazardé dès mon premier Tektronix et depuis je collectionne les Tektro's ... bonne chance! Pierre



      
Michel GÉRARD

message(s)

posté le 22-11-2007 17:31                     
Bonjour à tous et merci de vos conseils reçus si rapidement. Si vous avez du temps vous pouvez continuer. Merci.
À l'attention d'Arnaud : des ampoules ou des lampes ? Si, j'ai bien compris : 300 tubes d'un coup, à mettre dans le livre des records ! Amicalement.



      
Pierre Emile
Utilisateur
110 message(s)

posté le 22-11-2007 19:00                     
ai fait mieux ... 450 6BR7 d'un trait ... pendant 2 jours !



      
Rodolphe
Utilisateur
14 message(s)

posté le 22-11-2007 19:20                     
Ha... et bien ça tombe bien ce sujet ! Je viens de faire l'acquisition il y a peu d'un lampemètre EMC 213, car j'ai plusieurs lampes à tester (fonctionnement OK ou pas) et d'autres à appairer.

Y'en a-t-il ici qui connaissent ce modèle ? A votre avis est-ce un bon lampemètre ? Me permetra-t-il de faire des appairages fiables ?

J'ai aussi une question qui me taraude : le galva a une graduation du style BAD-OK-GOOD et en dessous il est gradué de 0 à 50. A quoi correspond l'échelle de 0 à 50 ?! A l'intensité en mA ?

Dans ce cas sur quoi se base-t-on pour l'appairage ?

Et d'une manière générale pour l'appairage, quelles données sont à prendre en compte ?

Merci par avance pour l'éclaircissement de mes lampes ! ;)



      
Pierre
Utilisateur
1017 message(s)

posté le 22-11-2007 20:44                     
A mon avis, il faut se baser sur le datasheet du tube concerné !

Le lampemètre doit (je suppose, qu'on me reprenne si je dis des conneries)) le tester sous 250v environ et une certaine tension grille qui doit être connue, il suffit de voir le débit correspondant sur le datasheet ! Pour deux tubes KT88 testés sur le lampemètre, l'aiguille doit de toutes façons être au même emplacement !

Pour appairer sérieusement il faut en plus avoir un lot (conséquent) de tubes pour en avoir quatre ou deux identiques !

Pierre



      
Michel GÉRARD

message(s)

posté le 25-11-2007 16:53                     
Bonjour à tous.
Merci pour vos conseils, je commence à y voir plus clair ! Je dois dire que j'ai une petite préférence pour Métrix, je ne sais pourquoi. Au sujet de l'"oscillo" Métrix, je l'ai découvert au Lycée, puis à la "Fac". Je l'ai à nouveau rencontré plus récemment en recyclage à l'ENSAM... alors on s'habitue et l'habitude est une seconde nature. Comme je l'ai annoncé au début de ce fil, j'ai obtenu cet appareil grâce à une offre très généreuse et spontanée, merci René. Je suis en intérim, et ce n'est pas la gloire ! Pour ce que je fais actuellement, cet "oscillo" me convient parfaitement. Maintenant, reste à affiner mon choix du lampemètre. Il n'y a pas urgence, et c'est un gros achat. Par ailleurs, contrairement aux "oscillos", il y a longtemps que l'on n'en fabrique plus, quand aux dépanneurs ? ... C'est pourquoi je me renseigne auprès des spécialistes que vous êtes, afin de faire le bon choix.
Bien cordialement.


Modifié le 26-11-2007 20:10 par Michel GÉRARD

      
Dung Thoi
Utilisateur
6 message(s)

posté le 25-11-2007 20:47                     
En bref:

Metrix U61B, c'est l'idéal : pas besoin de recueil, il suffit d'avoir les caractéristiques du tube, et les mesures sont redoutablement précises. Quelques calomnies à réfuter: si, il mesure les pentes, par variation de la tension grille ; non, il n'est pas fragile, même les galvanos sont pas trop difficiles à réparer, je m'en suis fait 2 ; non, il n'est pas (beaucoup) plus compliqué que les autres : s'il y a 1 ou 2 tensions de plus à régler, au moins, on peut reproduire exactement les conditions de fonctionnement.

Metrix U61C et LX : c'est bien aussi, mais je ne sais pas pourquoi ils se sont compliqués la vie en remplaçant les 6V6 des régulateurs écran 1 et 2 avec des 6AQ5/EL95 en série. Les galvas du LX font un peu cheap.

Metrix 310 et équivalents : acceptable, mais nette moins bien que les U : la mesure se fait avec des tensions alternatives non stabilisées. De plus, ils ont une meilleure cote, donc plus chers que les U.

AVO : + ou - le même principe que les Metrix 310, avec en plus une mesure de la pente par une sorte de pont ou un générateur dans la dernière version. Tout aussi rares et chers que les Metrix.

Taylor : moins connus, toujours + ou - comme les 310, avec quelques petites restrictions au niveau des tensions disponibles et une commutation un peu compliquée. Beaucoup moins chers que les Metrix et les AVO, donc la meilleure affaire en ce moment.

Américains "dynamiques" : pas bons : ils sont tous dérivés de la patente Hickok, et les mesures se font avec 170V alternatif quelque soit le tube, donc rien à voir avec la plupart des points de fonctionnement. Inaceptable en audio.

Emission : tout juste bon comme donneur d'organe : avant de tomber sur mon U61B, je me suis tâté pendant longtemps à construire un moi-même, mais la tôlerie me rebute. Donc, l'idée serait de récupérer un de ces trucs et de conserver la carrosserie et la commutation.

DIY : tout-à-fait envisageable : une tension de référence et quelques MOSFET en buffer, plus une alim filament, et le tour est joué.

Moderne : il y a quelques américains qui proposent des jolis montages, à partir de $1000.


Modifié le 26-11-2007 00:01 par Zung

      
Michel GÉRARD

message(s)

posté le 26-11-2007 09:52                     
Bonjour à tous, et encore merci pour vos conseils qui de plus, ne sont pas contradictoires ! À l'attention de Dung Thoi : il y aurait des lampemètres modernes en Amérique ? Je tombe de haut... pourquoi pas après tout. Mais je n'ai pas trop l'intention de me lancer dans l'aventure. Bien amicalement.



      
saenz de navarrete
Utilisateur
219 message(s)

posté le 26-11-2007 10:12                     
Il y a celui de Yves qui commence à chauffer, ou le montage de LED.

DAvid



Ajouter une réponse
Forums Passion-Tube