Passion Tube > Forum technique
Forums   Utilisateurs     Liste   Publier   S'abonner S'identifier [admin]   S'enregistrer   Profil   Rechercher

Auteur Sujet:   fortes élongations et distorsions faibles
      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1315 message(s)

posté le 19-11-2007 16:53                        
Bonsoir !
Nous avons vu dans un fil parallèle qu’il est possible de réduire les distorsions des triodes par une mise en série de deux éléments identiques, travaillant strictement dans les mêmes conditions, ce qui nécessite une atténuation intermédiaire :
http://60gp.ovh.net/~passiontS/w-agora/view.php?bn=passiontube_technique&key=1194943736
C’est l’opposition des non linéarités qui provoque cette réduction des distorsions, aussi bien harmoniques que d’intermodulation.
Dans les simulations suivantes j’ai remplacé la polarisation fixe par une automatique non découplée. La perte de gain est de 5dB, il faut donc revoir également l’atténuateur central. Par contre cela amène par cette CR (5dB) une réduction supplémentaire des distorsions.
Comme ce montage s’applique également aux SRPP, l’idée suivante concerne le drive d’un SE à définir et nécessitant une forte élongation Vgk sur le tube de sortie.
Voici les résultats de simulations d’un montage capable d’élongations dépassant largement 120V crête à crête avec un taux très faible de distorsions.
L’élongation de 100V c-à-c est obtenue avec 180mV eff à l’entrée.
Ci-dessous, le schéma brut de simulation, et les taux de distorsions en fonction de l’élongation.
Des tests réels sont à venir...
. Arnaud H.

Modifié le 19-11-2007 17:27 par iriaax

Capture19-11-2007-15.10.12.jpg
Capture19-11-2007-15.11.26.jpg
Ajouter une réponse
Auteur Sujet:   fortes élongations et distorsions faibles
      
René Conseil
Utilisateur
1978 message(s)

posté le 19-11-2007 18:11                     
Toujours très intéressant... seul bémol, pour un drive de SE cela commence à faire beaucoup.

Par contre, on pourrait appliquer cela à une paire de 5842 (ou similaire) qui sont des tubes à forte pente, qu'en penses-tu ?

Ça donnerait quoi avec une tétrode ? (EL183 par exemple.)


René


      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1315 message(s)

posté le 19-11-2007 18:48                     
Il faudrait que je modélise la 5842.
Il faut bien sûr driver un tube de puissance bien linéaire, si celui-ci ajoute 5% de distorsions je ne vois pas l'intéret.
De plus, je parle ici de grands swings, difficiles à gérer sans CR.
Mais attendons les premiers tests réels...
Arnaud H.


      
Pierre
Utilisateur
1017 message(s)

posté le 19-11-2007 19:53                     
Tient tient!!, modèliser une EL802 ça m'intéressarai bien ça !!

Pierre



      
Yves Monmagnon
Utilisateur
997 message(s)

posté le 20-11-2007 07:47                     
Modéliser une penthode (ou une tétrode) n'est pas une mince affaire !

Mais, en mode triode peut être ?

Yves.



      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1315 message(s)

posté le 20-11-2007 11:43                     
Modéliser le mode triode est certe bien plus facile, pour les électrodes supplémentaires il faut vraiment être motivé !
Arnaud H.


      
René Conseil
Utilisateur
1978 message(s)

posté le 21-11-2007 17:03                     
Sachant que les EL802 et EL813 connectées en triodes sont assez proches de la 5842... cela pourrait être intéressant de modéliser cette dernière.


Maintenant, quelle est l'influence d'un étage driver "sans distorsion" sur l'ensemble d'un ampli sachant que les principales distorsions mesurées proviennent de l'étage de sortie ?



.


René


      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1315 message(s)

posté le 21-11-2007 18:25                     
C'est sûr, je ne vais pas appliquer ceci sur mon OTL...mais qui sait, sur mon futur préampli ligne.
Peut-être avec un SE à 300B, sans CR ?
Pour la 5842, je vais voir...
Arnaud H.


      
Daniel Lang
Utilisateur
283 message(s)

posté le 21-11-2007 18:46                     
Oh ! René ...

Bonjour,

On ne peut pas généraliser et il vaut toujours mieux être précis : les principales distorsions viennent hélas, très souvent de l'étage final ...oui d'accord ! pour un montage SE où l'on peut soigner le "driver" !

Pour un PP où le déphaseur (pardon l'inverseur de phase ...) est aussi très souvent le "driver" de l'étage final, ce n'est pas aussi simple ... (à moins d'ajouter un vrai "driver" en sortie de déphaseur pour chaque demi-phase, mais ce n'est souvent qu'un cache-misère ...)

Que ce soit un cathodyne, ou un paraphase, voire un transfo, la linéarité n'est pas toujours la vertu principale dès que l'on se situe en bout de spectre ....

Le Schmidt et le long tailed pair (cathode couplée ?) semblent cependant meilleurs en distorsion pour des signaux pas trop élevés ...

Disons que la distorsion est "répartie" pour un PP classique entre le déphaseur et l'étage final ...

Ce n'est pas le même combat pour un SE que pour un PP, n'est-il pas ??

Mais je crois que je sors un peu du sujet !

Bye à tous.

Daniel



      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1315 message(s)

posté le 03-12-2007 10:24                     
Bonjour !
A la demande de René, j'ai modélisé la 5842.
J'obtiens également de bons résultats d'intermodulation, ici purement théoriques :

Sortie étage 1 : 1,7%
Sortie étage 2 : 0,08%
Gain 30dB, 3V eff en sortie

Sortie étage 1 : 4.5%
Sortie étage 2 : 0,4%
Gain 30dB, 8V eff en sortie

Vak =160V
Iak =40mA
Vgk = -1.2V

Rien à voir évidemment avec une ECC83/12AX7.
Arnaud H.


Capture03-12-2007-10.24.36.jpg
 
      
Patrick CAILLEUX
Utilisateur
33 message(s)

posté le 04-12-2007 20:24                     
Salut à tous,
Encore un post bien interressant et original malgré l'ancienneté du sujet.
Merci Arnaud une fois de plus...
Juste un petit commentaire à propos de la digression de Daniel sur les PP et leur distortion avec les déphaseurs associés :
C'est pas ce qu'on trouve habituellement dans la littérature, j'ai souvent lu que les principaux défauts du Schmidt et du paraphase étaient leur distorsion intrinsèque et leur symétrie approximative, comparativement au cathodyne. Même si le cathodyne a d'autre défauts, il est presque toujours donné meilleur sur la distortion.
D'où tiens tu ces idées là Daniel ??



      
René Conseil
Utilisateur
1978 message(s)

posté le 03-12-2007 22:19                     
Merci Arnaud !
Un peu faible 1,5K en charge de 5842, non ?

En tous les cas c'est intéressant. Il faudrait voir l'impact global d'un tel driver sur un ampli SE.



.


René


      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1315 message(s)

posté le 04-12-2007 11:46                     
Oui René, j'avais poussé un peu loin en puissance dissipée.
Voici un autre exemple :

Sortie étage 1 intermodulation: 1,4%
Sortie étage 2 intermodulation: 0,12%
Harmoniques sortie étage 1 : 0,35%
Harmoniques sortie étage 2 : 0,01%
Gain 32dB, 3V eff en sortie

Sortie étage 1 intermodulation: 5.1%
Sortie étage 2 intermodulation: 0,4%
Harmoniques sortie étage 1 : 1,3%
Harmoniques sortie étage 2 : 0,1%
Gain 32dB, 14V eff en sortie

Vak =136V
Iak =27.5mA
Vgk = -1.1V


La chute des distorsions est vraiment spectaculaire à condition que l'atténuation médiane soit égale au gain.
Les résistances de cathode font perdre 3dB.
Arnaud H.

Modifié le 04-12-2007 11:53 par iriaax

Capture04-12-2007-11.26.26.jpg
 
      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1315 message(s)

posté le 04-12-2007 15:51                     
Le même schéma ci-dessus autorise des élongations justqu'à 63V c-à-c dans de bonnes conditions (dist tot=1%):
Sortie étage 1 intermodulation: 8.7%
Sortie étage 2 intermodulation: 0,65%
Harmoniques sortie étage 1 : h2=2.1% h3=0.03%
Harmoniques sortie étage 2 : h2=0.03% h3=0.05%
Il faut quand même 1,1V eff en entrée.
Arnaud H.


Ajouter une réponse
Forums Passion-Tube