Passion Tube > Forum technique
Forums   Utilisateurs     Liste   Publier   S'abonner S'identifier [admin]   S'enregistrer   Profil   Rechercher

Auteur Sujet:   OTL circlotron, tome 3
      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1312 message(s)

posté le 16-01-2006 22:07                        

Bonsoir,
Je commence doucement, malgré le froid qui envahit la cave, à travailler au montage d’une version stéréo de l’OTL circlotron. Une version à deux fois 4 tubes 6AS7/6080, donc de 12W, est retenue, largement suffisante pour être utilisable (si tout va bien) sur l’une des trois voies de mon système multi-amplifié.
http://60gp.ovh.net/~passiontS/w-agora/view.php?site=passiontube&bn=passiontube_technique&key=1133112707
Il me reste toutefois à valider le nouveau stabilisateur qui n’a pas encore franchi l’étape de la simultation :
http://60gp.ovh.net/~passiontS/w-agora/view.php?site=passiontube&bn=passiontube_technique&key=1134813552
En attendant la livraison de quelque menu matériel, je fait un peu de tôlerie.
Comme vous savez, l’alimentation sera séparée. Voilà déjà une photo du châssis ampli. Comme je n’ai pas de contrainte esthétique (heureusement), j’utilise un châssis de PC retourné. Il comporte même un cloisonnement interne qui me permettra de séparer la zone à courants forts de celle à courants faibles. Arnaud H.


P1161046.jpg
Ajouter une réponse
Auteur Sujet:   OTL circlotron, tome 3
      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1312 message(s)

posté le 30-01-2006 17:46                     
Bonjour,
le projet avance douuuucement....
En fait je mène plusieurs choses en parallèle, y compris sur le proto. Et la cave est glaciale….
J'ai reçu les TL783C qui seront testés sur la seconde alimentation 2*90V. Si c'est concluant, ils équiperons également la première, me permettant de récupérer les VB408 pour un autre usage.
http://www.selectronic.fr/includes_selectronic/pdf/Texas/TL783.pdf
Je joins les photos du châssis équipé de ses tubes, pour la parade ! En dessous c’est encore le néant le plus total. Les alimentations seront comme prévu dans un rack séparé.
J’ai commandé un torique de 160VA 2*15V à 28 euros pour les filaments (par deux en 12.6V).
Vous remarquerez la clé de contact, je me tâte encore pour l'allume cigare !
Arnaud H.

Modifié le 30-01-2006 17:51 par iriaax

P1301050.jpg
 
P1301048.jpg
 
      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1312 message(s)

posté le 13-02-2006 17:15                     

Bonsoir à tous,
Il n’est pas facile de souder avec des moufles, alors le projet OTL circlotron patine un peu.
Voilà toutefois terminée la seconde alimentation 2*90V qui utilise cette fois des TL783C qui devraient être suffisants pour le débit maximum en régime sinusoïdal. J’économise les VB408 qui me restent.
Le schéma est des plus rustiques. Il faut savoir que la régulation ne s’enclenche qu’au delà de 15mA de tirage (voir Data du TL783C) ; il faut donc que l’étage de sortie soit actif pour qu’elle fonctionne (il tire 2*150mA au repos). Hors charge elle reste imperturbablement à 125V.
http://pdf1.alldatasheet.co.kr/datasheet-pdf/view/28835/TI/TL783.html
Les radiateurs sont volontairement plus conséquents que sur l’alim de la première voie.
Le chimique en sortie ne figure pas sur le schéma car n’étant pas dans l’alim proprement dite, mais aux pieds des tubes consommateurs. Je rappelle que les alim seront physiquement séparées du bloc ampli qui sera connecté via un magnifique raccord 15 pins (voir photo) de qualité militaire.
A suivre pour les tests...
Arnaud H.

Modifié le 13-02-2006 17:21 par iriaax

Alim_double_90V_TL783.jpg
 
P2131079.jpg
 
P2131084.jpg
 
      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1312 message(s)

posté le 14-02-2006 16:42                     
Bonsoir,
L’alim à base de TL783C est plutôt décevante, elle disjoncte avant le seuil que je lui autorise.
Je vais revenir à la version éprouvée VB408 + ballast :

http://60gp.ovh.net/~passiontS/w-agora/view.php?site=passiontube&bn=passiontube_technique&key=1136296757
Contrairement au schéma, les ballasts sont désormais de 2SC3182.
Arnaud H.

Modifié le 14-02-2006 18:33 par iriaax

      
René Conseil
Utilisateur
1962 message(s)

posté le 14-02-2006 23:07                     

Bonsoir Arnaud,
 
Si tu manques de VB408... tu pourras toujours le remplacer par le LR8 avec l'utilisation du ballast comme dans ton schéma.
Il ne devrait pas y avoir grand chose à changer dans le montage.
 


René


      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1312 message(s)

posté le 15-02-2006 15:12                     

Merci René pour l'idée du LR8, mais le courant demandé en crête frôle les 10mA vers la base du ballast 2SC3182 en limite d'écrêtage et signal carré.
Encore faudrait-il en trouver, j'ai fait une demande auprès de Supertex Europe.
Arnaud H.


      
René Conseil
Utilisateur
1962 message(s)

posté le 15-02-2006 18:12                     
Arnaud,
 
10 ma c'est bon... normalement le LR8 est prévu pour un peu plus. Il y a une petite marge si j'en crois le datasheet.
 
Tu en trouveras ici, chez Mouser Electronics:
http://www.mouser.com/
Tu entres LR8N3 dans le moteur de recherche et cela donne ça:
http://www.mouser.com/index.cfm?&handler=data.listcategory&D=*LR8N3*&terms=LR8N3&Ntt=*LR8N3*&Dk=1&Ns=SField&N=0&crc=true
Pas cher et à priori pas de minimum de commande.
(j'ai pas encore testé...)
 
J'ai eu cette info par Hans qui nous a laissé un lien vers son site et son alim régulée HT passe-partout:
http://60gp.ovh.net/~passiontS/w-agora/view.php?site=passiontube&bn=passiontube_technique&key=1138912365
 
Dans ce genre de montage (comme le tien) avec un LR8 à la place du VB408, tu me conseilles quel ballast pour 30ma maxi ?
 
@+


René

Modifié le 15-02-2006 18:15 par René

      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1312 message(s)

posté le 16-02-2006 17:07                     

Hello René !
Merci pour ces tuyaux.
Pour le ballast j'avais l'intention d’essayer un MJE15030 (chez Sélectronic) qui tient 150V VCE (gain=140) mais je n’ai pas encore passé la commande. Attention donc au chronogramme de mise sous tension si tu dépasses les 150V en amont. Prévois une capa plus grosse en amont qu’en aval. Il y a aussi le système des diodes Zéner entre collecteur et émetteur pour éviter de dépasser les 150V fatidiques entre amont et aval, mais elles risquent de partir en fumée également !
Pense aussi qu’en absence de tirage, le ballast est fuyard et la tension en aval tend vers celle en amont.
Même avec 30mA le ballast chauffera un peu, prévois un mini radiateur à visser dessus. Attention, sans isolation le radiateur sera sous tension !
http://wwww.ges.cz/sheet/m/mje15030.pdf
Arnaud H.


      
René Conseil
Utilisateur
1962 message(s)

posté le 27-02-2006 08:58                     

Salut à tous.
 
Merci pour ces infos Arnaud. Je vais voir cela à ma prochaine commande chez Sélectronic.
La disparition du VB408 m'a ralenti un peu dans la réalisation de mon préamp.
De plus, il fait froid... mon local n'est pas chauffé (un peu comme ta cave.)
Alors pour l'instant je fais de la menuiserie... rien avoir avec l'électronique (quoique, je fabrique mes supports d'enceintes.)
 
@+


René


      
Marc
Modérateur de forum
221 message(s)

posté le 15-02-2006 07:11                     

Bonjour
Oh Arnaud ! Tu nous fait de l'ADF ?
Amicalement

Marc


      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1312 message(s)

posté le 16-02-2006 17:15                     

Je suis comme le toutou qui tient son nonosse.
Il est vrai que je perds du temps dans les à-côtés. Mais qui va piano...
Qui a dit 'Piano' ? Après tout, on est sur le Forum du Technicien Mélomane !
Arnaud H.


      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1312 message(s)

posté le 24-02-2006 19:21                     

Ouf !
La seconde alim 2*90V 1.5A est opérationnelle.
J'ai finalement repris le couple VB408 + ballast 2SC3182N sans oublier le petit condo indispensable de 0.1µF entre les deux. Les LR8 seront pour plus tard !..
Sa résistance interne est de 0.5 ohm. Elle ne souffre nullement au démarage d'une éventuelle grosse capa en aval, si on désire un plus.
L'ondulation résiduelle est de 25mV au courant de repos de l'étage de sortie (150mA), ceci sans condensateur en aval. On peut diminuer celle-ci en jouant sur la résistance limitatrice de 10 ohms et sur le condo en amont.
Les diodes sont à nouveau des BYW98-200 de type rapide, aucun bruit de commutation n’est détecté.
Arnaud H.

Modifié le 25-02-2006 17:38 par iriaax

Alim_90V_double.jpg
 
      
Franck Vanderostyne
Utilisateur
124 message(s)

posté le 31-03-2006 11:52                     
Bonjour Arnaud,


Je commence à prospecter pour trouver les différents tubes, ce n'est pas le choix qui manque à part les 6as7 où la seule marque est sovtek (ou svetlana qui se fourni chez sovtek);

pour le reste, l'E88CC j'ai le choix entre du 6922 JAN philips, de l'electro-harmonix en 6922 aussi, de la jj/tesla en E88CC, de l'Ei...
idem pour la 12AU7, Ei, svetlana, EH...mais là, j'ai une petite question, puis-je la remplacé par une 5814A ?

Franck



      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1312 message(s)

posté le 13-03-2006 16:13                     

Bonjour à tous !
J’attends toujours que le réchauffement climatique gagne ma cave, alors je fais en peu dans la mécanique en attendant des jours meilleurs. Scier la tôle, ça réchauffe, c’est bien connu !
J’ai décidé d’alimenter les 6AS7 en alternatif, le proto l’est entièrement, et je n’ai rien trouvé à redire (pour l’instant). On débite quand même 2,5A par filament, ça donne à réfléchir, pour l’ensemble des filaments en version stéréo on approche les 150W !
J’ai décidé de les grouper par deux sous 12,6V et j’ai acquis un torique 160W sous 2 fois 15V à petit prix (28 euros !). On verra l’ajustage de la tension par des spires additionnelles le jour venu.
Pour éliminer au maximum les risques d’induction, j’innove en projetant de véhiculer les lignes 12,6V dans le châssis à travers des profilés à section carrée en bonne vieille ferraille. J’en achète à un euro le mètre au Bricorama du coin.
Une fois coupée à la bonne longueur, chaque tronçon est vissé au châssis par les extrémités. Une petite encoche faite à la disqueuse et deux petites vis assurent le maintien et le contact galvanique à la masse.
René aura encore raison, cela fera très soviétique !
Arnaud H.


Blindage câble filaments 2.jpg
 
Blindage câble filaments.jpg
 
      
Yves Monmagnon
Utilisateur
997 message(s)

posté le 13-03-2006 19:53                     
Hé !
Un guide d'onde à 40 Ghz ?

Yves



      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1312 message(s)

posté le 13-03-2006 21:01                     
Le chauffage des filaments par micro-ondes, l'oeuf de Colomb, attention à la grippe aviaire quand même !
Arnaud H.


      
Marc
Modérateur de forum
221 message(s)

posté le 13-03-2006 21:45                     

Bonsoir
Au pif, ça doit résonner plus bas que ça Yves !! icon7.gif
En tout cas Arnaud, tout cela avance bien...Dommage que la météo ne soit pas de ton coté.
Amicalement

Marc


      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1312 message(s)

posté le 29-03-2006 18:15                     

Bonjour à tous,
La reprise des travaux coïncide avec l’arrivée de la première hirondelle.
Le câblage des filaments, un travail pas trop stressant est en cours. Le montage a l’air plutôt zen pour l’instant.
Demain je devrais avoir du nouveau au sujet des régulateurs intégrés. Ca tombe à pic, car je dois entreprendre le montage des alimentations symétriques 235V, séparées pour chaque voie.
Arnaud H.


P3291161.jpg
 
      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1312 message(s)

posté le 30-03-2006 19:22                     
Bonjour,
J’ouvre ici une parenthèse due à une question qui m’est posée par Frank sur le forum ami <a href="http://www.ptsoundlab.com/forum">http://www.ptsoundlab.com/forum</a> au sujet de ce projet OTL : pourquoi descendre à 1Hz ? 
Je pourrais répondre simplement en disant ‘qui peut le plus peut le moins’ ou ‘laissons le tel quel, pourquoi le brider’ ou alors ‘puisque c’est si facile, pourquoi se gêner’.
Et bien non ; tout simplement à cause du contenu spectral des signaux musicaux, constitués pour l’essentiel de transitoires.<font size="2"> </font>En fait, toutes les attaques de note contiennent un quota de fréquences graves dans leur spectre, il s’agit là de pures mathématiques, seules les sinusoïdes sans début ni fin ont des spectres purs.
L’ampli Kora Galaxy CSC (4*6AS7 par voie, avec transfo cathodyne en sortie) descend à 7Hz à –3dB.. C’est un ampli très apprécié, entre autre pour la reproduction fabuleuse du registre grave. Pour un rendu exemplaire des transitoires il faut descendre très très bas en bande passante.
Les bruits d’ambiance comptent également pour beaucoup dans le rendu d’une reproduction vivante, or ils sont très riches en infrasons.
La note la plus basse d’une contrebasse est je crois de 40Hz. Reproduire une contrebasse avec un ampli coupé à 40 Hz à –3dB dans les graves conduit à un résultat décevant. En fait le lâché en pizzi d’une corde résonnant à 40Hz génère un spectre jusqu’aux infrasons avant même l’établissement de la note.
Faciles à comprendre, les graphes ci-joints montrent l’établissement brutal d’une fréquence de 40Hz au travers d’un ampli coupé successivement à 40Hz, 20Hz, 10Hz, 5Hz et 1Hz.
Vous constatez que plus la coupure est haute, plus les sinusoïdes sont amorties au démarrage. C’est mathématique, le spectre à l’entrée, de par l’existence d’un début (et d’une fin) contient des informations qui vont être perdues si l’on coupe trop haut. Or la musique c’est tout sauf des sinusoïdes sans début ni fin. Le spectre d’une musique descend au hertz.
Ensuite il y les enceintes, c’est encore un autre monde ….
Arnaud H.

Modifié le 27-06-2007 12:03 par iriaax

coupures basses.jpg
 
      
Yves Monmagnon
Utilisateur
997 message(s)

posté le 30-03-2006 20:16                     
Lumineux le début et la fin !

Yves



      
Franck Vanderostyne
Utilisateur
124 message(s)

posté le 31-03-2006 08:55                     
Arnaud, me voici
c'est plus simple de se parler directement que par forums amis interposés
ta réponse est mafois fort concluante;
ce que disait Bassi dans son article reprend exactement ce que tu as dis aussi où il explique qu'un signal audio dans les fq gravespossède une courbe enveloppe qui peut contenir des fréquences qui peuvent descendre jusqu'à 0.1hz et donc que si l'ampli est capable de reproduire de telles frequences, danger pour les hp
d'où ce choix d'une coupre à 3hz à -3dB,
cette frequence est apparement un compromis aussi pour, si je ne me plante pas dans mes explications, garder une phase correcte à 20 hz;

maintenant 1hz ou 3 hz est-ce que ce n'est pas du kif-kif;
vu les essais dans tous les sens que tu as fait sur ton ampli et si tu dis que ça marche très bien et bien je fais de tes explications miennes.

t'es un chef Arnaud et encore merci de te donner cette peine à repondre à mes questions

Franck



      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1312 message(s)

posté le 31-03-2006 11:58                     

Bonjour à tous,
1Hz, ça va, mais en dessous c'est interdit sur mon OTL, car on rentre en conflit avec le régulateur de polarisation qui en tant qu'inverseur de phase provoquerait alors un superbe 'motor boating', accrochage TBF tristement connu.
On pourrait ouvrir un débat parallèle sur l'utilité d'une éventuelle coupure haute (>40 KHz, >100KHz ?) .....
Arnaud H.


      
René Conseil
Utilisateur
1962 message(s)

posté le 31-03-2006 14:54                     

Bonjour Arnaud,
Tout cela est très intéressant et je ne doute pas un moment de la véracité de l'ensemble.
Sans l'avoir jamais exposé ni tenté de le démontrer, j'en suis persuadé depuis bien longtemps.
Seulement voila: Et les HP ?
Qui peut prétendre reproduire le 20Hz à 0dB ?
La plupart des enceintes coupent à 60Hz... et encore, moi je dis qu'elles n'ont rien dans le ventre en dessous de 100Hz.
En Diy, on fait mieux, évidemment. Mais pour exploiter ton otl il va te falloir des "monstres" ou alors c'est "qui peut le plus peut le moins" et la limite sera donnée par les HP.
Mais..... finalement, ne vaut-il pas mieux couper en douceur vers 20Hz sur l'ampli afin de ménager des Hp qui ne reproduiront de toute façon jamais ce 20Hz.
 
(sans parler du local d'écoute et des vibrations parasites dans les très basses fréquences.)
 
Hum ?


René


      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1312 message(s)

posté le 01-04-2006 12:40                     

Bonjour,
Frank me demande d’expliquer le choix de régulateurs électroniques au lieu du classique filtrage self + condensateurs.
L’alimentation idéale pour une électronique, c’est bien connu, c’est la batterie, c’est-à-dire une source de tension sans bruit, bien stable et avec une résistance interne proche de zéro.
L’idéal théorique est donc bien la tension fixe quoi qu’il arrive, quel que soit le tirage et ses variations. Un condensateur n’est qu’un artéfact de batterie, en effet la moindre charge ou décharge provoque un variation de tension à ses bornes. Un tirage d’un ampère sur une capa de 1000µF lui fait perdre 10V durant les 10ms que dure un cycle de recharge à partir du secteur redressé.
L’astuce est de compenser le soutirage par une amenée de courant continu pour éviter la variation de tension. Deux systèmes sont en concurrence pour amener du continu :
_ A travers une self en amont dont on profitera des propriétés régulatrices en courant (et non en tension). Elle même alimentée elle-même depuis une source à simple tendance continue.
Le courant livré à travers la self est forcément égal au courant moyen demandé, mais il varie peu (la self le lisse), donc si en sortie le tirage varie brutalement, le condensateur verra quand même sa tension varier dans les proportions mentionnées ci-dessus.
Pour des tirages forts et/ou si on désire descendre bas en fréquence, les très gros condos sont obligatoires dans un filtrage CLC de ce type : 10000µF+ 5H + 10000µF par exemple pour l’OTL qui nous intéresse ici.
De plus, les selfs sont soumises à une double limitation du courant, d’une part par leur résistance interne qui les réchauffe (P=R*I*I), d’autre part par la saturation de leur ferraille qui limite le courant régulé. Il faudrait donc de très grosses selfs pour cet OTL.
N’oublions pas non plus que quatre alimentations séparées sont requises !
_ Un second moyen d’alimenter le condensateur en courant, consiste à utiliser un circuit régulateur. Le gros avantage du régulateur est qu’il réagit là où le bât blesse, c’est-à-dire à la variation de la tension en sortie. Dès que ça débite et que la tension fléchit sur le condensateur, le circuit régulateur laisse passer d’avantage de courant, en abaissant sa résistance dynamique interne. Le circuit régulateur pioche le courant en amont, en un endroit où les tensions sont plus élevées et où elles ont le droit de varier sans gêner quiconque (à condition de respecter un delta dépendant du modèle de régulateur. Le régulateur est l’inverse d’une self, il fournit un courant variable qui tend à maintenir fixe la tension sur le condensateur final. De plus, on pourra utiliser des condensateurs de plus faible capacité. Le prototype tourne ainsi avec 50µF, pour une chute de tension inférieure au volt durant les crêtes à très basse fréquence, à ces fréquences là ce condensateur ne sert d’ailleurs à rien, il est là uniquement pour répondre aux appels instantanés pour lesquels le circuit régulateur à plus de mal à suivre. Sur le montage final je compte mettre des 470µF.
Au total pour les 4 alimentations 90V cela nous fera 4 circuits régulateurs avec ballast et radiateurs, 8 capas de 470µF 150V, 2 transfos 230V/115V*2 (>150VA) faciles à trouver.
Un autre avantage pour les régulateurs est l’insensibilité aux variations du secteur, c’est important dans ce montage qui comporte un circuit d’auto équilibrage sensible au variations très lentes. C’est pour cette raison également que la HT symétrique +-235V est également régulée.
Arnaud H.


      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1312 message(s)

posté le 04-04-2006 16:00                     
Bonjour à tous,
Premières illuminations pour cet OTL circlotron, dont seuls les filaments sont câblés pour l'instant ...
Une photo aussi du transfo avec ses spires couplées en opposition de phase :
15V-2.4V=12.6V.
Ces spires (oh les belles bleues !) permettent un ajustage précis des tensions de filaments (0.3V/tour !)
Le 15V sert aussi à alimenter à l'envers des petits transfos Schaffner 115*2/12V 40W pour l'obtention des HT symétriques destinées aux étages d'entrée (voir schéma ci-dessous).
Les 2 alim 2*90V 2A non représentées ici, avaient déjà été décrites dans ce fil :
http://60gp.ovh.net/~passiontS/w-agora/view.php?site=passiontube&bn=passiontube_technique&key=1140805294
Cela me fait quand même huit VB408 au total, mon petit stock fond comme neige au soleil...
Je me console en me disant que les transfos sont tous bon marché. Pour un ampli dit 'sans transfos' c'est quand même un comble !
Arnaud H.

Modifié le 22-06-2006 15:02 par iriaax

P4041167.jpg
 
P4041168.jpg
 
Alim_OTL_DIV.jpg
 
      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1312 message(s)

posté le 13-04-2006 16:39                     
Bonjour à tous,
Le prototype est toujours sollicité. Comme son principe semble acquis, j’ai simplifié (amélioré) le chemin de la CR différentielle en remplaçant les potentiomètres Pot1 et Pot2 par de simples résistances, l’équilibrage précis, qui permet de supprimer tout ronflement d’origine interne est assuré par un potentiomètre de 200 ohms avec point milieu à la masse (voir schéma joint).
La dissymétrie des résistances est optimisée pour un réglage central du potentiomètre ; c’est au même réglage qu’on obtient aussi les taux de distorsion les plus faibles, comme par hasard ! (<0.1% en classe A et 1% à 12W à la limite de l'écrêtage).
Tout cela pour simplifier le montage définitif de la version stéréo que nous attendons tous.
Arnaud H.

Modifié le 13-04-2006 16:40 par iriaax

OTL_circlotron_schéma.jpg
 
      
Franck Vanderostyne
Utilisateur
124 message(s)

posté le 13-04-2006 23:21                     
Bonsoir Arnaud

Ca commence à vraiment prendre forme ce petit OTL et j'attends à chaque fois avec impatience tes compte-rendus.

J'ai vu dans un vieux n° de glassaudio de 1994, un otl d'un dénomé Clive Locke (schéma breveté); il a une façon différente d'alimenter l'étage de sortie qui est aussi à base de 6as7 : ce n'est pas du circlotron, les huit triodes du "haut" sont alimentées sous 100v sur leurs anodes donc et leur cathode au + hp et le moins de l'alim au moins hp ou la masse (donc pas d'alim flottante, et sur l'étage inférieure donc les huit autres triodes du "bas", le + 100v est branché aussi sur les anodes et le moins 100v au + hp (donc cette alim ci est flottante) et c'est les cathodes qui sont à la masse ou au moins hp;

son ampli sort donc 50w sous 4 ohms, 60w sous 8 et 65w sous 16 ohms donc pratiquement aucune incidence sur le niveau de sortie due à l'impédance quelque peu torturée d'un hp;

connait-tu ce genre de montage ?



      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1312 message(s)

posté le 14-04-2006 09:39                     

Bonjour Frank !
C’est bien un circlotron que tu décris. Les alimentations ne sont jamais totalement flottantes car il faut bien pouvoir appliquer une tension Vgk (entre grille et cathode). L’entrée dissymétrique impose bien une masse de référence, celle-ci est valide jusqu’à l ‘étage de sortie ; sur mon montage via le point milieu de Pot1 :

On peut bien sûr augmenter la tension d’alimentation mais je voulais un courant moyen compatible avec le maximum autorisé pour les 6AS7GA (respect des tubes oblige). Le système stabilisateur serait dans ce cas également à revoir.
Je rappelle également que ce montage n’accepte pas les Vgk positifs. Par contre on peut ajouter des tubes sans problème autre que celui du débit d’alimentation. Le rendement je le rappelle n’est que d’environ 10% (puissance HP/ puissance d’alimentation).
http://60gp.ovh.net/~passiontS/w-agora/view.php?site=passiontube&bn=passiontube_technique&key=1144939147
Arnaud H.


      
Marc
Modérateur de forum
221 message(s)

posté le 29-04-2006 17:03                     

Bonjour
Alors Arnaud, où en es-tu ? Tu nous fais languir !
Amicalement

Marc


      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1312 message(s)

posté le 30-04-2006 14:20                     
je suis en vacances dans le midi, je me repose les méninges, et ça fait du bien !!
Arnaud H.


      
Marc
Modérateur de forum
221 message(s)

posté le 30-04-2006 16:19                     

Bonjour
Bonnes vacances Arnaud ! Repose-toi bien ! J'espère que le temps est clément .
Amicalement

Marc


      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1312 message(s)

posté le 02-05-2006 20:04                     
Un petit repos bien agréable (prononcez 'bieng')  au pied du Ventoux. Je pense à ceux qui transpirent pour d'autres motifs.
Arnaud H.


P4231187_.jpg
 
      
Marc
Modérateur de forum
221 message(s)

posté le 02-05-2006 20:12                     

Bonsoir Arnaud
Au pied ? Mais j'espère bieng que tu vas grimper jusqu'en haut !! icon6.gif Et une fois là haut ne jette pas de morceaux de papier alu, tu ferais décoller la Chasse !
Amicalement

Marc


      
Yves Monmagnon
Utilisateur
997 message(s)

posté le 02-05-2006 20:15                     
C'est bien beau !
Une étape du côté de Valence, ça te tente ?

Yves.



      
System Administrator
Administrateur Système
-75 message(s)

posté le 02-05-2006 20:18                     

Bonsoir
Mais c'est le Nord Yves ! C'est le Nord ! icon10.gif



      
Yves Monmagnon
Utilisateur
997 message(s)

posté le 02-05-2006 22:49                     
Valence, dans la Drôme, quasiment sur le 45° paralelle.

Pas Valencienne ;>)

Il est vrai que vu de la méditérannée, tous ceux qui habitent au nord de Salon de Provence sont des parisiengs !

Yves.



      
Marc
Modérateur de forum
221 message(s)

posté le 03-05-2006 06:16                     

Bonjour
Ben Oui ! Et des EStrangers aussi ! icon12.gif
Bonne journée !
Amicalement

Marc


      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1312 message(s)

posté le 09-05-2006 08:37                     
Bonjour à tous !
Les meilleurs choses ayant toujours une fin, j’ai quitté avec regrets le soleil et le Mistral. Je retiens toutefois l’invitation sympa d’Yves de Valence, mais ce sera pour une autre fois. Dommage !
A mon retour j’espérais trouver les VB408 commandés, mais hélas, le délai de livraison de 40 jours n’est pas expiré, alors j’attends encore comme sœur Anne. Cela retarde d’autant le montage qu’il manque encore du menu matériel également en cours de livraison. Mon problème est que l’incertitude qui pèse sur les VB408 m’empêche d’organiser la géographie du câblage. L'alternative serait d'utiliser des LR8, mais il en faudrait deux par étage (en +235V et -235V) soit 12 au total au lieu des 4 VB408.
En attendant j’ai câblé les étages de sortie et percé les quelques trous qui manquaient; ça défoule !
A suivre…
Arnaud H.

Modifié le 09-05-2006 08:38 par iriaax

      
Franck Vanderostyne
Utilisateur
124 message(s)

posté le 17-05-2006 17:23                     
Bonjour arnaud

J'espère que tes vacances au soleil se sont bien passées...

j'ai une precision a te demander concernant tes alim ht de 235v :

Quelle est l'intensité maxi par alim (positive ou négative) de 235v

je prépare une commande des transfos et il me manque cette donnée

Merci

Franck



      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1312 message(s)

posté le 17-05-2006 17:47                     

Bonjour Frank !
Excellentes ces vacances, merci !
Il faut pour chaque voie : 20 à 25mA en +235V et idem en –235V, à doubler donc en stéréo. C’est pour cette raison qu’il faut quatre VB408 pour la stabilité. Je les attends toujours…
Vue la bande passante et l’utilisation du –235V comme référence au second étage, les régulateurs sont obligatoires.
Tu prévois des blocs mono ?
En fait, j'ai bien les quatre VB408 nécessaires au -235V en stéréo, mais il me faudrait démonter les deux du proto mono ; et comme je ne me lasse pas de l'écouter et de le faire apprécier autour de moi, je me refuse d'y toucher (pour l'instant).
Je rappelle que j'utilise aussi un VB408 sur chacune des quatre alim 90V 2A nécessaires en stéréo. Celles-ci sont opérationnelles, heureusement.
Arnaud H.

Modifié le 17-05-2006 18:23 par iriaax

      
Franck Vanderostyne
Utilisateur
124 message(s)

posté le 17-05-2006 20:41                     
Merci pour ta réponse Arnaud

pour les 90v, je n'ai pas le choix de par le principe de fonctionnement du circlotron, ce sera quatre alim séparées de 90/250w chacune (huit 6as7 par voie)
quand à la ht de +-235v, je prends un transfo 2x230v avec redressement par 5u4g+diodes (car pas de point milieu sur chaque sortie 230v)filtrage avec self (une dizaine d'henry) et mkp et après, quatre regulations ht de J. GUEST parue dans LED; donc ça fait un transfo avec deux sorties régulées qui vont se séparées encore en deux pour faire une sorte de double mono à bas-prix

voilà, si tu vois que j'ai écris des erreurs (pas dans l'aurtaugraf) mais mes valeurs ou choix de composants, n'hesite surtout pas à me le dire, j'aimerais partir tout de suite sur des valeurs sûres

Franck



      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1312 message(s)

posté le 17-05-2006 21:32                     

Moi qui me plaignait du poids ! Avec des selfs en prime et des transfos pour chauffer et alimenter 16 tubes en sortie, il te faudra construire solide !
Remarque que pour le nombre de tubes, le montage accepte la géométrie variable à partir de quatre doubles triodes par voie. Le proto en mono en accepte 6, car je n’ai mis que 6 supports, mais la simulation avec 8 ne montre aucune dégradation du temps de monté. A l’audition réelle, le passage de 4 à 6 et inversement est totalement inaudible (sans arrêter le flux sonore, je branche ou débranche les filaments) .
La stabilité des 90V joue un peu sur le taux de distorsions mais également et surtout sur la puissance maxi, n’oublions pas qu’elle est proportionnelle au carré du voltage à la crête du courant (1,5A pour 4 tubes).
A bientôt… nous verrons alors que le nouveau système de polarisation est encore en cours de validation. Le proto qui utilise encore le premier système est conforme au dernier schéma publié.
Arnaud H.


      
Franck Vanderostyne
Utilisateur
124 message(s)

posté le 17-05-2006 23:01                     
bah, pour les self, 10H sous 100 mA, c'est pas énorme
quand aux filaments des 6as7, je les mets tous en serie par voie D ou G ce qui ne me fait que 2 transfos 36v/200vA qui une fois redressé va me donné 50v divisé par 8 me donnera les 6.3v environ par 6as7

je pense qu'avec cette méthode, je gagne quand même pas mal de poid par rapport à une alimentation directement sous 6.3v/20A en parallèle

Tu parles de ton systeme de polarisation à base d'e88cc remplacant la 12ax7 ?

Franck



      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1312 message(s)

posté le 18-05-2006 08:41                     
Bonjour Frank,
En ce qui concerne les précautions relatives aux composants il faut penser aux puissances dissipées, donc je conseille fortement :
68K 2W en charge d’anode sur l’étage d’entrée.
75W 3W au pied déphaseur commun de l’étage d’entrée. Difficiles à trouver, je mets deux 150K 2W en parallèle. La dissipation y est de 0,8W.
56K 2W en charge d’anode sur l’étage polarisateur version 2 (E88CC au lieu de 12AX7).
0,1 ohm 5W non inductive sur le retour de cathodes des 6AS7.
La mise en série de tous les tubes d’une voie t’obligera à avoir tous les tubes en place, et tous du même 'bain', mais si tu l’a décidé ainsi, je n’ai rien à dire…Personnellement je les chauffe par paire, pour constater d’ailleurs que l’on n’a jamais 6,3 + 6,3 mais plutôt 6.2 + 6.4 en fonction des dispersions. La tension de 12.6V permet aussi un ajustage facile en jouant simplement sur une ou deux spires additionnelles ou soustractives à enrouler sur le transfo torique.
En ce qui concerne les condensateurs, celui de 100nF qui suit l’étage d’entrée doit pouvoir supporter les 470V qui peuvent lui tomber dessus, tubes à froid. J’y mets des 630V.
Tout ce qui se trouve sur le trajet du signal devra être câblé au plus court. Les J309 sont ainsi directement soudés au supports des E88CC, idem pour les résistances de charge et de pied. Les liaisons inter-étages seront assurées au plus court par les condos de liaison. Les résistances de 150K qui amènent la polarisation seront soudées au plus proche des circuits de grille.
Le tube d’entrée sera blindé et son écran (pin 9) relié à la masse.
Il sera important de procéder par étapes :
1_ Chauffage.
2_ Circuit de masse au courant nul à l’extrémité Cinch d’entrée avec liaison au châssis au même niveau ‘courant nul’.
3_ Alim +-235V
4_ Circuit de polarisation.
5_ Les alim 90V
6_ Etage de sortie.
7_ Réglages des courants de repos et du courant maxi de repos autorisé.
8_ Etages driver.
9_ Etage d’entrée et réglage 'zéro ronflement d'origine interne'.
 
Arnaud H.

Modifié le 20-05-2006 17:26 par iriaax

      
Franck Vanderostyne
Utilisateur
124 message(s)

posté le 18-05-2006 09:54                     
Merci Arnaud pour ces précisions

le fait de vouloir mettre tous les filaments des 6as7 en série n'est pas une fin en soi, c'est juste que ça va m'eviter d'avoir moulte fils qui courent partout, là je n'aurais qu'un fil qui ira de tube en tube, ça fera plus propre enfin je crois; quand à la tension de chaque filament, je ferais une mesure finale moyennée et mettrais une resistance serie si c'est trop élevé

tube du même bain!! çàd ? de la même marque ?
je vais prendre toutes les 6as7 en sovtek et visiblement, l'appairage est quasiment impossible pour ces bêtes là

voilà, pour l'instant, j'attends la réponse du fabricant de transfos pour mon devis

la resistance de 0.1 ohm dans les cathodes des 6as7 ne sont pas sur ton schéma ?
tu n'avais pas plutôt parlé de fusible par 6as7 ? Quelle valeur ?

Franck



      
Yves Monmagnon
Utilisateur
997 message(s)

posté le 18-05-2006 11:15                     
Salut,

Il existe aussi une 6082 qui est identique à la 6080 / 6AS7 mais chauffage en 26,5 Volts, 600 mA.
Prévues pour être câblées en série bien évidemment.
Je trouve plus facile de manipuler des courants plus faibles.

J'en profite pour ajouter que je ne pense pas qu'il soit nécessaire de chauffer ces tubes en continu, mais ... 8 x 26,5 v = 212. Un simple transfo d'isolement pourrait suffire.
Mettre à la masse au milieu de la chaine.

Reste à trouver des 6082.
Peut être Halfin ?
Si il en a, il sera certainement content de s'en débarasser pour pas cher !

Yves.



      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1312 message(s)

posté le 18-05-2006 13:43                     
Ca y est Yves, tu te lances aussi !? Mine de rien, à choisir, je te conseille des blocs monos.
Arnaud H.


      
Yves Monmagnon
Utilisateur
997 message(s)

posté le 18-05-2006 16:14                     
Arnaud Haegele a écrit:
> Ca y est Yves, tu te lances aussi !? Mine de rien, à choisir, je te conseille des blocs monos.


Oui, mais plus traditionellement avec des penthodes et un transfo de sortie !

Ca sera un double mono, rien en commun sauf le chassis et l'interrupteur secteur !

Yves.



      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1312 message(s)

posté le 18-05-2006 11:38                     
Les résistances de 0,1 ohms s'appellent R1 et R23 sur le schéma.
http://60gp.ovh.net/~passiontS/w-agora/view.php?site=passiontube&bn=passiontube_technique&key=1144939147
Elles servent à mesurer le courant dans chaque branche et sont indispensables au réglage.
On peut effectivement ajouter un fusible rapide par tube (un 2A commun pour 2 cathodes comme le fait Kora) avec résistance+LED en parallèle pour signaler la coupure.
Comme je me limite à 4 tubes j’ai opté pour un fusible par alim 90V. J’étudierai encore un disjoncteur capable de détecter un départ en butée (delta V > seuil) du circuit polarisateur. Peut-être par opto-électronique…
Tu as bien compris, même bain = même fabricant.
J’ai essayé un jour de mettre en série 4 12AU7 (12.6*4=50,4V), je m’en suis mordu les doigts, les tensions allaient de 11 à 14V ! Evidemment c’est tentant, en prime cela réduit l’induction due au câblage. Les résistances en série ne sont pas une bonne solution, ça chauffe terrible ! Je préfère l'ajustage par spires additionnelles.
Arnaud H.

Modifié le 18-05-2006 11:54 par iriaax

      
René Conseil
Utilisateur
1962 message(s)

posté le 18-05-2006 13:51                     

Bonjour à tous,
 
Je suis assez d'accord avec Arnaud. Chauffer tous les tubes en série est une solution qui ne permet pas d'avoir une tension de chauffage identique pour chaque tube.
A la limite, même une 12AX7 en 12,6 volts ne donnera pas la même chose qu'une 12AX7 en 6,3 volts. Mais comme ces tubes sont tjrs déséquilibrés... on ne s'en aperçoit pas.
 


René


      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1312 message(s)

posté le 18-05-2006 13:46                     
Tiens nous au courant pour le transfo et son devis !
Arnaud H.


      
Franck Vanderostyne
Utilisateur
124 message(s)

posté le 18-05-2006 14:29                     
Pas de problème Arnaud, je te tiens au courant dès que j'ai les tarifs

concernant l'alim en serie des filaments, si un tube a besoin de 6v et l'autre de 6.5v, si je mets une alim de 12.5v, tout le monde sera content, non ?

Yves, je me suis renseigné auprès de Halfin pour des 6082WA sylvania, je vais voir à combien ils me les vendent;
pour l'instant, j'ai des Sovtek à 14€ la 6as7

Franck



      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1312 message(s)

posté le 18-05-2006 14:46                     
La tension nominale est de 6.3V, il vaut mieux rester proche sous peine d'accélérer le vieillissement du tube.
Arnaud H.


      
Franck Vanderostyne
Utilisateur
124 message(s)

posté le 18-05-2006 14:59                     
j'essairais de faire en sorte que la ddp la plus élevée aux bornes des 6as7 ne dépasse pas plus de 6.3v=
Halfin m'a répondu :
14€ la 6082wa sylvania
12€ la RCA
pas interessant pour moi


Modifié le 18-05-2006 15:01 par Franck

      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1312 message(s)

posté le 18-05-2006 15:35                     
Il y a quand même une certaine marge, je dirais de 6.0 à 6.6V. Rien qu'avec les variations du secteur on risque de la dépasser. Heureusement la température du filament a un effet régulateur de puissance, le courant n'y est pas proportionnel à la tension.
Je maintiens les filaments en courant alternatif, le potentomètre P1 (10 tours) permet d'annuler miraculeusement toute ronflette d'origine interne.
Une petite bonne nouvelle, les potars 10 tours et autres bricoles ont été expédiés, je vais bientôt pouvoir tester le polarisateur version 2 (E88CC).
Arnaud H.

Modifié le 18-05-2006 15:47 par iriaax

      
Yves Monmagnon
Utilisateur
997 message(s)

posté le 18-05-2006 16:09                     
Effectivement !
J'avais mal estimé le rapport entre l'offre et la demande !

Yves.



      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1312 message(s)

posté le 18-05-2006 16:44                     

Bonsoir Frank
Tu veux mettre des diodes à vide 5U4 pour le redressement HT. Personnellement depuis que j’ai adopté les diodes à recouvrement rapide (30ns) je ne me pose plus de questions.
BYW98-200 pour les 4 alimentations 90V 2A.
RURP860 pour les 4 alimentations symétriques +-235V 25mA.
Avec ces diodes rapides, fini les bzzz de commutation à 100Hz et vive le gain de place.
Certains parleront de ‘son plus clair’ avec les diodes à vide ; à mon avis c’est purement suggestif, du moment que la tension est bien lisse. De toute façon en cas d’appel brutal de courant, ce sont les condos qui sont sollicités et non les diodes ni la self.
Je sens que ça va polémiquer sous peu…
Arnaud H.


      
Marc
Modérateur de forum
221 message(s)

posté le 18-05-2006 17:00                     

Bonjour
Non Arnaud, il n'y a pas lieu de polémiquer sur le sujet. on fait aussi bien (mieux?) que les diodes à vide. Nous pouvons juste discuter sur la montée progressive de la HT, mais c'est tout. Moyennant un petit montage additionnel, nous  imiterons  parfaitement la diode à vide sans en supporter les défauts !  icon10.gif
Amicalement

Marc


      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1312 message(s)

posté le 18-05-2006 18:11                     


Toutefois un petit détail TRES IMPORTANT à ne pas négliger :
Sur l'OTL qui nous intéresse ici, au cas où les filaments sont préchauffés. il vaut mieux que les +-235V soient établis au moins une seconde avant les 90V des étages de sortie, car ce sont les +-235V qui assurent la polarisation.
Sur le proto je ne commute que les 90V. Est-ce d'ailleurs nécessaire ? Un constructeur comme Kora qui emploie des 6AS7 (sous 150V) via des transfos de sortie ne met aucun délai sur les HT.

Arnaud H.

Modifié le 18-05-2006 18:19 par iriaax

      
Franck Vanderostyne
Utilisateur
124 message(s)

posté le 18-05-2006 17:08                     
les 5u4 pour les 235v, c'est juste pour me faire plaisir, j'avais même l'intention de faire une régul à lampes pour ces tensions; du 100% tube quoi

pour le 90v par contre, diode silicium obligatoire c'est sûr vu les courants quoique...



      
Franck Vanderostyne
Utilisateur
124 message(s)

posté le 19-05-2006 09:38                     
Bonjour Arnaud,

Pourrais-tu me dire qu'elle est l'impédance d'entrée de ton otl, je pense à 47k à cause du diviseur mais comme ce n'est pas relié directement à la masse ?

Franck



      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1312 message(s)

posté le 19-05-2006 10:52                     
Bonjour Frank !
L’impédance d’entrée est de 85K.
La contre-réaction (CR) par différence nécessite d’être attaquée par une source d’impédance assez basse (<= 4,7K) et constante ; une sortie cathodyne par exemple à travers un condo de 2,2µF (ou plus).
J’ai déjà signalé qu’on ne peut pas raccorder l’entrée à un curseur de potentiomètre car cela modifierait l’action de la CR différentielle selon la position du potentiomètre. J’ai fait l’essai sur le proto avec un potar de 47K : pour chaque position du potentiomètre il faut alors retoucher Pot1 pour annuler les ronflettes d’origine interne.
Arnaud H.

Modifié le 19-05-2006 11:22 par iriaax

      
Franck Vanderostyne
Utilisateur
124 message(s)

posté le 19-05-2006 13:28                     
Merci Arnaud

la sortie du preampli est un classique SRPP avec une ecc88, la commande de volume est placé en entrée du SRPP, le preampli RIAA est avec une ecc85 et correction de gravure passive

les tests de ton nouveau montage polarisateur à base d'E88CC sont-ils à la hauteur de tes esperances ?
Franck


Modifié le 19-05-2006 13:30 par Franck

      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1312 message(s)

posté le 19-05-2006 17:25                     
Ce sera parfait pour le préampli.
Les tests du nouveau polarisateur ne seront faits que dans un mois environ. La mise au point a été faite en pure simulation et la mise en pratique se fera directement sur la première voie câblée du montage stéréo. Pourquoi pas sur le proto me diras-tu ? Trop de choses seraient à défaire dans un fouillis serré, même le chauffage des filaments, et puis d’autres tests me semblaient plus prioritaires, et cela permet de tester la version 1 sur une longue période, et puis et puis je ne peux plus me passer de l’écouter tous les jours ! !
Et puis encore j’ai créé ce petit site consacré à la maison de poupées de ma fille :
http://sites.estvideo.net/papanaka/Pascaline
Tout çà prend du temps !

Arnaud H.

Modifié le 19-05-2006 17:26 par iriaax

      
René Conseil
Utilisateur
1962 message(s)

posté le 19-05-2006 17:43                     

Salut Arnaud,
 
Je ne pensais pas que les poupées buvaient tant de vin...
En tous les cas, c'est bien chouette !
J'ai pas vu l'ampli à tube miniature ?
Manque plus que Gulivert... quoique j'ai cru le voir apparaître sur une photo. :)
 


René


      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1312 message(s)

posté le 19-05-2006 18:24                     
Effectivement, mais on y trouve un violon, une harpe et une grosse caisse, de quoi monter un trio original !!
Arnaud H.


      
Marc
Modérateur de forum
221 message(s)

posté le 19-05-2006 18:41                     
Bonjour
Superbe Arnaud ! Je vous laisse ici une adresse parmi tant d'autres..Mais Arnaud doit connaître.. http://www.miniaturama.com/visiteurs/galerievisiteurs.php3 . Je ne peux résister à vous joindre. Le bureau de Gaston ! 
Amicalement

Marc

Modifié le 19-05-2006 18:47 par Marc

dom_lagaffe.jpg
 
      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1312 message(s)

posté le 19-05-2006 18:54                     

Merci Marc !
Toujours à propos de musique, ma fille poursuit ses études de restauratrice conservatrice d’œuvres peintes, et s’occupe en ce moment de Rudra-Vina anciennes (voir la photo).
A écouter ici... attention ça plane !
http://www.rudravina.com/html/musi_02.html#par1
Arnaud H.


tube cheviller_2.JPG
 
      
Marc
Modérateur de forum
221 message(s)

posté le 19-05-2006 19:13                     

Bonjour
Oui, je connais, mais je dois te dire, que cette musique me met un peu mal à l'aise ..Je ne saurais te dire pourquoi...Par contre, paradoxalement, j'ai beaucoup apprécié la récente rediffusion sur Arte de l'émission consacrée à Gilles Apap. Peut-être, t'en souviens-tu ?
Amicalement

Marc


      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1312 message(s)

posté le 19-05-2006 19:49                     
Oui je l'ai revue et appéciée à nouveau.
Je possède un disque d'Apap où il donne un concerto de Mozart et reprend la cadence dans des styles folkloriques de tous les pays. Raffraichissant !
Arnaud H.

Modifié le 19-05-2006 19:50 par iriaax

      
Franck Vanderostyne
Utilisateur
124 message(s)

posté le 19-05-2006 19:58                     
C'est toi qui l'a faite ?
C'est drôle car j'adore aussi faire des jouets en bois;
j'ai commencé par un petit landau de poupée pour la fille d'un ami puis pour mon fiston, un tracteur et sa remorque, un camion, un train et là, je planche sur du serieux : la voiture à pédales, ça commence à venir pour les dessins techniques, la réalisation se fera plus tard

Franck


Modifié le 19-05-2006 19:58 par Franck

      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1312 message(s)

posté le 20-05-2006 13:14                     

Bonjour tous !
Je ne m’occupe que du ‘gros œuvre’ et de l’électrification. En fait cela a débuté peu après la naissance des enfants et la découpe a été réalisée par un voisin, hélas décédé, qui fabriquait des jouets pour enfants.
C’est ensuite devenu un centre de jeu pour ma fille Pascaline qui n’a jamais arrêté de l’agencer. C’est elle qui réalisa la plupart des objets présentés, les bibelots, les cadres, les tapis brodés à la main, violon et archet, pâtisseries, la maison de poupée dans la maison de poupée, etc…hormis les meubles et autre petits cadeaux qu’elle recevait.
Cette maison est devenue une attraction pour les amis de passage. Elle est réarrangée selon les saisons et les passage hélas de plus en plus rares de notre fille.
Arnaud H.


      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1312 message(s)

posté le 20-05-2006 17:29                     

J'ai rectifié la puissance à prévoir pour la résistance de 75K au pied commun du l'étage d'entrée, je prévois 4W pour 0,8W dissipé :
http://60gp.ovh.net/~passiontS/w-agora/view.php?bn=passiontube_technique&bn=passiontube_technique&key=1147934511
Arnaud H.


      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1312 message(s)

posté le 31-05-2006 17:59                     
Bonsoir à tous,
Le projet va piano, mais il avance…
Trois photos des dessous :
1_ Vue d’ensemble des supports et barrettes avec les étages de puissance pratiquement achevés, avec les 4 capas de 470µF 250V suffisantes étant donnée que les 90V sont régulés. Le proto n’a que des 47µF et vous avez pu apprécier les résultats.
2 _ Le cascode d’un polarisateur version 2 avec les 2 NFET J309. Pour les tests et pour gagner du temps, il sera alimenté en +- 235V depuis le proto. Sur la photo il attend encore ses liaisons avec l’étage de puissance.
3 _ Les VB408 qui fourniront les 2 jeux de +-235V seront sur une plaque à l’étage.
La mise au carré des filasses attendra encore un peu…

Arnaud H.

Modifié le 31-05-2006 18:27 par iriaax

P5311371_2.jpg
 
P5311372_2.jpg
 
P5311373_2.jpg
 
      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1312 message(s)

posté le 13-06-2006 13:38                     

Bonjour à tous,
Les essais du polarisateur version 2 ont débuté. Ils ont montré la validité de la simulation, mais comme je n’avais pas tenu compte de la dispersion des J309 il va falloir ajouter un réglage d’offset pour assurer un fonctionnement optimum (si delta V sur charge = 0V alors delta V entre anodes du polarisateur = 0V). Ceci facilitera les réglages ultérieurs.
Arnaud H.


      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1312 message(s)

posté le 14-06-2006 18:38                     

Bonsoir à tous !
Vive la fraîcheur de la cave quand il fait 32° dehors !
Les courants de fuite ne sont finalement pas la seule cause d’offset dans la version 2 du polarisateur. J’ai donc opté pour le maintient du schéma publié en y rajoutant juste ce fameux réglage d’offset. Des simulations ont montré que la méthode du trimer dans le pied commun est mauvaise car on perd le bénéfice du gain apporté justement par cette version 2. J’ai donc testé l’injection d’un micro courant ajustable directement sur la porte d’un des NFET via une résistance de 10 Mohm depuis une alimentation réglable 0-20V.
Seul l’étage polarisateur étant sous tension il est alors facile d’amener les deux anodes à égalité de tension. J’ai ensuite ajusté les polarisations des grilles des 6AS7 pour un courant minimal à la première mise sous tension et….j’ai mis les 6AS7 sous 90V pour constater….que tout est normal de ce côté.
Je vais éditer le schéma modifié (si peu) dès que possible, en attendant vous pourrez compter les potentiomètres provisoires sur la photo, ils me servent à valider le pont des polarisations finales.
Affaire à suivre …
Arnaud H.


P6141405_.jpg
 
      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1312 message(s)

posté le 15-06-2006 17:53                     

Bonsoir à tous !
Voilà donc le schéma du polarisateur v2 avec son réglage d’offset (Pot6).
Nous traiterons des réglages un peu plus tard, ils sont simples, on en reparlera…
Je suis surpris par l’efficacité obtenue, un vrai verrouillage du courant continu dans la charge. (et pour rassurer René, je n’utilise aucun nanotube !).
En prenant des 6AS7/6080 au hasard (non appairées) on varie de +-20mV sur la charge soit 50µW sur 8 ohms. Les fluctuations restent inférieures à 10mV sur le long terme pour un jeu de tubes définis.
Tensions relevées :
E88CC : Anodes: 77V cathodes 1,7V
Pied commun des NFET : 1,1V
Polarisations :–35V pour les essais, elles varient un peu selon les tubes en place. Elles dépendront des courants de repos choisis selon le goût de chacun (plus ou moins de classe A).
Il va falloir maintenant câbler le binz au propre.
A suivre...
Arnaud H.


polarisateur_v2.jpg
 
      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1312 message(s)

posté le 16-06-2006 17:54                     
Bonsoir,
une petite simplification est possible, en fait Pot6 et Pot7 ont le même effet sur l’élimination du résidu continu sur la charge ; comme l’ensemble se verrouille via les 6AS7, Pot6 et Pot7 agissent simultanément, le continu sur la charge s’ajoutant ou se soustrayant de l’offset des cascodes.

Je supprime donc Pot7 du schéma précédent.
Reste à voir si Pot6 suffit au réglage fin du résidu continu <20mV sur la charge.
A suivre…
Arnaud H.

Modifié le 16-06-2006 17:56 par iriaax

polarisateur_v2_2.jpg
 
      
Franck Vanderostyne
Utilisateur
124 message(s)

posté le 19-06-2006 13:28                     
Bonjour Arnaud

Je vois que la chaleur estivale te fait te réfugier au frais dans ta cave...
Je n'ai pas la même chance que toi car mon garage n'est absolument pas isoler et je ne beneficie pas des petits brises rafraichissantes, et usiner les planches d'agglo pour mes blh dans cette fournaise, pfffff je fonds à vue d'oeil

je finis de modifier mon pp d'el84 en pp de 6v6 pour la fin de la semaine et je pense qu'après les vacances, je commencerai à rassembler un peu toutes les pièces necessaires pour attaquer ton otl

PS : qu'entends-tu par jeu de tubes définis : choix entre 6as7 ou 6080, tubes appariés...

Franck



      
Arnaud Haegele
Utilisateur
1312 message(s)

posté le 19-06-2006 15:05                     
Bonjour !
J’ai effectué des tests de stabilité du polarisateur version 2, ils sont conformes à la simulation ; par exemple en bloquant un élément de triode sur une branche, le résidu continu ne dépasse pas 20mV sur la charge. C’est très rassurant.
Les 4 tubes en place ne sont bien sûr pas appairés, les courants mesurés sur les branches sont réglés actuellement à 140 et 150mA pour un offset sur charge <10mV. En bloquant un élément triode ils passent à 90 et 100mA pour un offset de 10mV en sortie.
La stabilité à long terme quant à elle, est tributaire des stabilités de tension et de celle (thermique) du pont d’offset (Pot6). Pour l’instant je compte utiliser un modèle 10 tours selon le schéma joint.
Pour répondre à Frank, la stabilité obtenue permet de ne pas trier les tubes, j’ai mixé ainsi sans problèmes des 6AS7GA et des 6080 dans l’ordre de sortie du tiroir. Les courants s’adaptent de manière parallèle entre les deux branches et l’offset en sortie reste inférieur à 20mV sans retouche aucune. On croit rêver !
Je rappelle au passage l’usage du Pot5 qui limite le courant de repos maxi autorisé. Pour le régler il faut le mettre en butée négative puis ôter l’E88CC du polarisateur. On règle ensuite Pot5 pour obtenir par exemple 250mA par branche (version 4 tubes). Puis on n’oublie pas de remettre l’E88CC ! Ce réglage ne bride nullement le courant maxi sous signal audio où les courants peuvent largement dépasser 1A.
Pot5 protège simplement d'une panne de l'E88CC.
Arnaud H.

Modifié le 20-06-2006 16:52 par iriaax

polarisateur_v2_4.jpg
 
Ajouter une réponse

Répondre à ce message
   [ Forum technique ]
Votre nom:  
 
Votre email:  
Sujet:
Icone:                            
                           
Saisissez votre message:


Légende des smilies


  
Options



Pièces jointes:
Fichier joint :    
Fichier à joindre sur le serveur 60gp.ovh.net (chemin d'accès complet):



Forums Passion-Tube